Avant 2019, le soutien à la démocratie devrait devenir un pilier du discours et de l'action de l'UE. Soyons clairs et courageux.

Déclaration d'Antonella Valmorbida,

Secrétaire général de l'ALDA - Agence de l'Association européenne pour la démocratie locale

Président du conseil d'administration du Partenariat européen pour la démocratie

 

Avant 2019, avec l'arrivée d'un nouveau Parlement et d'une nouvelle Commission, l'UE devrait définitivement prendre position et dire haut et fort que la démocratie fait partie de notre essence et de notre raison d'être. Sans cette vision claire, de nombreux autres aspects du projet de l'UE pourraient devenir hors de propos et être remis en cause par les nombreuses alternatives illibérales, qui se multiplient ces jours-ci. Cela concerne les règles internes de l'UE et celles des États membres, ainsi que la manière dont nous opérons dans les affaires extérieures. Lors d'une récente réunion de haut niveau au ministère finlandais des Affaires étrangères, organisée par DEMO Finland, les défis et opportunités ont été soulignés, en examinant la future présidence finlandaise de l'UE.

Lire l'intégralité de la déclaration (ici

Déclaration d'Antonella Valmorbida,

Secrétaire général de l'ALDA - Agence de l'Association européenne pour la démocratie locale

Président du conseil d'administration du Partenariat européen pour la démocratie

 

Avant 2019, avec l'arrivée d'un nouveau Parlement et d'une nouvelle Commission, l'UE devrait définitivement prendre position et dire haut et fort que la démocratie fait partie de notre essence et de notre raison d'être. Sans cette vision claire, de nombreux autres aspects du projet de l'UE pourraient devenir hors de propos et être remis en cause par les nombreuses alternatives illibérales, qui se multiplient ces jours-ci. Cela concerne les règles internes de l'UE et celles des États membres, ainsi que la manière dont nous opérons dans les affaires extérieures. Lors d'une récente réunion de haut niveau au ministère finlandais des Affaires étrangères, organisée par DEMO Finland, les défis et opportunités ont été soulignés, en examinant la future présidence finlandaise de l'UE.

Lire l'intégralité de la déclaration (ici


L'avenir et le potentiel de l'entrepreneuriat des migrants lors des derniers événements d'EMEN

Le EMEN - Réseau européen d'entrepreneuriat pour les migrants Le projet arrive à son terme, et nous sommes heureux de partager avec vous une invitation à leur dernier événement en ligne qui aura lieu le 24 septembre dans le cadre de la web-conférence intitulée "L'Europe en pleine croissance. Renforcer les réseaux d'entrepreneuriat des migrants"!

Ensemble avec AEIDL, DIÈSE, Impact social, Thuas-Fine, UNITEE, Eurochambres, CES, REVES, CECOP-CICOPA, EURADAet KMOP, ALDA est un fier partenaire du projet, qui vise à partager les approches et les leçons apprises sur l'entrepreneuriat des migrants à travers et entre les administrations publiques; développement des affaires et organisations financières; entreprises sociales; organisations à but non lucratif; les établissements d'enseignement; et d'autres organisations publiques et privées de soutien à l'entrepreneuriat des migrants à tous les niveaux institutionnels.

Plus spécifiquement, EMEN souhaite partager et soutenir les meilleures pratiques non seulement pour entrepreneurs migrants individuels, mais aussi pour entreprises sociales et inclusives au profit des migrants, afin de développer et de promouvoir de bons programmes qui pourraient conduire à une société plus inclusive à long terme.

Rejoignez le dernier événement en ligne d'EMEN qui aura lieu le 24 septembre

C'est dans cet esprit que, pour marquer la conclusion du projet, le consortium EMEN a organisé une série d'événements en ligne avec M-UP et Aimant, qui ont eu lieu pendant 4 jeudis de septembre avec un accent sur les défis actuels et futurs de l'entrepreneuriat des migrants. Au cours des trois premiers événements de ces dernières semaines, un certain nombre de sujets ont été abordés allant de l'importance de l'existence même des entrepreneurs migrants au développement de ce phénomène et de ses tendances, en passant par des discussions approfondies sur les besoins et l'accompagnement des entrepreneurs migrants afin comme pour faire être un aussi inclusif que possible.

Nous vous invitons maintenant à participer à la dernière journée de la série, le 24 septembre, consacrée à la «Avenir et potentiel de l'entrepreneuriat des migrants». Visitez le site Web EMEN et choisissez entre trois webinaires, tous animés par d'éminents experts dans le domaine:

Nous souhaitons à EMEN et à tous les partenaires une excellente conclusion du projet!

Le EMEN - Réseau européen d'entrepreneuriat pour les migrants Le projet arrive à son terme, et nous sommes heureux de partager avec vous une invitation à leur dernier événement en ligne qui aura lieu le 24 septembre dans le cadre de la web-conférence intitulée "L'Europe en pleine croissance. Renforcer les réseaux d'entrepreneuriat des migrants"!

Ensemble avec AEIDL, DIÈSE, Impact social, Thuas-Fine, UNITEE, Eurochambres, CES, REVES, CECOP-CICOPA, EURADAet KMOP, ALDA est un fier partenaire du projet, qui vise à partager les approches et les leçons apprises sur l'entrepreneuriat des migrants à travers et entre les administrations publiques; développement des affaires et organisations financières; entreprises sociales; organisations à but non lucratif; les établissements d'enseignement; et d'autres organisations publiques et privées de soutien à l'entrepreneuriat des migrants à tous les niveaux institutionnels.

Plus spécifiquement, EMEN souhaite partager et soutenir les meilleures pratiques non seulement pour entrepreneurs migrants individuels, mais aussi pour entreprises sociales et inclusives au profit des migrants, afin de développer et de promouvoir de bons programmes qui pourraient conduire à une société plus inclusive à long terme.

Rejoignez le dernier événement en ligne d'EMEN qui aura lieu le 24 septembre

C'est dans cet esprit que, pour marquer la conclusion du projet, le consortium EMEN a organisé une série d'événements en ligne avec M-UP et Aimant, qui ont eu lieu pendant 4 jeudis de septembre avec un accent sur les défis actuels et futurs de l'entrepreneuriat des migrants. Au cours des trois premiers événements de ces dernières semaines, un certain nombre de sujets ont été abordés allant de l'importance de l'existence même des entrepreneurs migrants au développement de ce phénomène et de ses tendances, en passant par des discussions approfondies sur les besoins et l'accompagnement des entrepreneurs migrants afin comme pour faire être un aussi inclusif que possible.

Nous vous invitons maintenant à participer à la dernière journée de la série, le 24 septembre, consacrée à la «Avenir et potentiel de l'entrepreneuriat des migrants». Visitez le site Web EMEN et choisissez entre trois webinaires, tous animés par d'éminents experts dans le domaine:

Nous souhaitons à EMEN et à tous les partenaires une excellente conclusion du projet!


L'Italie lutte contre le virus: nous y arriverons!

Déclaration d'Antonella Valmorbida,

Secrétaire général de l'ALDA - l'Association européenne pour la démocratie locale

Président du conseil d'administration du Partenariat européen pour la démocratie

 

L'Italie et ses 60 millions d'habitants se battent contre le Coronavirus. Dans une semaine, notre vie a été transformée et je suppose que rien ne sera plus jamais pareil.

Avec un décision sans précédent, le Premier ministre a suspendu les activités dans toutes les écoles du pays afin d'éviter la circulation des personnes dans les bus et les trains et dans les écoles, bien sûr. Toutes les activités de groupe sont annulées (congrès, événements, réunions de travail, événements privés - même les mariages, qui doivent être organisés à huis clos). Nous devons éviter tout contact avec les autres et il nous est recommandé de parler à au moins 1,5 m de distance. Les étudiants étudient tous depuis chez eux et les écoles et universités proposent bientôt ou déjà des cours en ligne, via diverses plateformes, faisant un bond en avant en… 7 jours.

L'immense coup qui en résultera sur l'économie viendra bientôt: le secteur touristique est déjà frappé par l'annulation 100% sin die. Les arts, les théâtres, les musées et les cinémas sont également fermés. Nous souffrons profondément de ces limitations sociales et artistiques. Nous aurons bientôt besoin d'aide et de soutien pour faire face à une crise, qui réexaminer un certain nombre de priorités.

Lire l'intégralité de la déclaration (ici

Déclaration d'Antonella Valmorbida,

Secrétaire général de l'ALDA - l'Association européenne pour la démocratie locale

Président du conseil d'administration du Partenariat européen pour la démocratie

 

L'Italie et ses 60 millions d'habitants se battent contre le Coronavirus. Dans une semaine, notre vie a été transformée et je suppose que rien ne sera plus jamais pareil.

Avec un décision sans précédent, le Premier ministre a suspendu les activités dans toutes les écoles du pays afin d'éviter la circulation des personnes dans les bus et les trains et dans les écoles, bien sûr. Toutes les activités de groupe sont annulées (congrès, événements, réunions de travail, événements privés - même les mariages, qui doivent être organisés à huis clos). Nous devons éviter tout contact avec les autres et il nous est recommandé de parler à au moins 1,5 m de distance. Les étudiants étudient tous depuis chez eux et les écoles et universités proposent bientôt ou déjà des cours en ligne, via diverses plateformes, faisant un bond en avant en… 7 jours.

L'immense coup qui en résultera sur l'économie viendra bientôt: le secteur touristique est déjà frappé par l'annulation 100% sin die. Les arts, les théâtres, les musées et les cinémas sont également fermés. Nous souffrons profondément de ces limitations sociales et artistiques. Nous aurons bientôt besoin d'aide et de soutien pour faire face à une crise, qui réexaminer un certain nombre de priorités.

Lire l'intégralité de la déclaration (ici


October

Read or download our Newsletter

ENGFRAITASERRUSARA

Read or download our Newsletter

ENGFRAITASERRUSARA

“Flowers of Europe”: street art as instrument of social inclusion through the STAR project

In order to promote youth social inclusion, creativity, cohesion and contamination between different cultures and atypical artistic forms, on Thursday 1st October 2020 the painting art lab “Flowers of Europe” took place in Arcugnano as an activity of the STAR project.

The event has encountered a large success, as approximately thirty children, between three and ten years old, from each school of the municipality took part to it, having the amusing opportunity to benefit from the recreational activities which were proposed. The participants were provided with a giant horizontal 160sqm canva realised by artist Jerico, born in the Philippines and currently living in Rome. After a first moment exploring the canva, conducted by Nadia Di Iulio, project manager at ALDA, the children participating could play using all their imagination and then painted using the colours of the artist and their bodies to paint.

Parents were involved as well, since in this occasion 27 citizen-enquiry questionnaires have been recolted, in order to find an agreement about where to realise the graffittis which will the output of the STAR project.

At the end of the event, the giant Jerico’s canva has been cut in 14 pieces donated to the project’s partners, the Municipality and its schools; whereas on Saturday 3rd October took place the temporary exhibition “Flowers of Europe”, preceded by a speech of the Major of Arcugnano and open to the public until Saturday 10th October.

The event was organised in the framework of the STAR – Street ARt project, aiming to promote love for inclusion and to infuse to the younger generations the values of union and solidarity. Co-funded by the European Union programme “Europe for citizens”, the Municipality of Arcugnano is the lead partner, in collaboration with organisations and European municipalities belonging to 14 European countries, as Albania, Bosnia-Herzegovina, Czech Republic, France, Germany, Italy, Kosovo, Latvia, Poland, Portugal, Romania, Serbia, Slovenia and the Netherlands.

In order to promote youth social inclusion, creativity, cohesion and contamination between different cultures and atypical artistic forms, on Thursday 1st October 2020 the painting art lab “Flowers of Europe” took place in Arcugnano as an activity of the STAR project.

The event has encountered a large success, as approximately thirty children, between three and ten years old, from each school of the municipality took part to it, having the amusing opportunity to benefit from the recreational activities which were proposed. The participants were provided with a giant horizontal 160sqm canva realised by artist Jerico, born in the Philippines and currently living in Rome. After a first moment exploring the canva, conducted by Nadia Di Iulio, project manager at ALDA, the children participating could play using all their imagination and then painted using the colours of the artist and their bodies to paint.

Parents were involved as well, since in this occasion 27 citizen-enquiry questionnaires have been recolted, in order to find an agreement about where to realise the graffittis which will the output of the STAR project.

At the end of the event, the giant Jerico’s canva has been cut in 14 pieces donated to the project’s partners, the Municipality and its schools; whereas on Saturday 3rd October took place the temporary exhibition “Flowers of Europe”, preceded by a speech of the Major of Arcugnano and open to the public until Saturday 10th October.

The event was organised in the framework of the STAR – Street ARt project, aiming to promote love for inclusion and to infuse to the younger generations the values of union and solidarity. Co-funded by the European Union programme “Europe for citizens”, the Municipality of Arcugnano is the lead partner, in collaboration with organisations and European municipalities belonging to 14 European countries, as Albania, Bosnia-Herzegovina, Czech Republic, France, Germany, Italy, Kosovo, Latvia, Poland, Portugal, Romania, Serbia, Slovenia and the Netherlands.


On participatory democracy in Moldova and Ukraine to empower LAs and civil society

Les 29 et 30 septembre 2020, une conférence s'est tenue respectivement en Moldavie et en Ukraine dans le cadre du partenariat conjoint de l'ALDA, le Fondation Kettering et KAS - Konrad Adenauer Stiftungsur le thème de «Donner aux autorités locales et à la société civile les moyens de proposer des solutions grâce à la démocratie participative: mise en œuvre en Moldavie et en Ukraine».

Both online events saw the participation of ALDA Secretary General Antonella Valmorbida and of Eastern Partnership Coordinator Alexandru Coica and Assistant Viorica Bulat, as well as of the delegates of the local LDAs and of a selected number of key stakeholders involved in the projet de recherche derrière la question lors de la discussion.

C'était un petit projet, mais avec d'excellents résultats […] et nous vous invitons à refaire de tels projets à l'avenir»A commenté le maire de Cimislia (Moldova), M. Sergiu Andronachi; "Le rapport montre bien la situation actuelle, il est bien préparé et bien pensé et nous attendons que Mme Antonella soit à nouveau invitée«. La représentante de la mairie de Comrat, Mme Irina Cara, a également profité de l'occasion pour féliciter le travail: «Merci pour ce projet: c'était un magnifique atelier à Comrat, nous avons reçu beaucoup d'informations“.

Le député du conseil municipal de Dnipro, M. Artiom Pavlov, a également exprimé son enthousiasme, soulignant que la coopération avec l'ALDA est extrêmement importante pour la région de Dnipropetrovosk et faisant remarquer que "Nous apprécions cette coopération fructueuse et espérons démontrer un rapprochement plus étroit du gouvernement local d'Ukraine avec les normes européennes élevées dans un avenir proche.“.

Du côté de l'ALDA, il a été souligné que les administrations publiques locales doivent impliquer tous les citoyens même s'ils semblent être un maillon faible, car cela crée la masse critique de coopération nécessaire pour produire le changement; et des encouragements ont été fournis grâce à l'immense travail qui peut être accompli ensemble pour le mieux tant des autorités locales que des citoyens.

Dans l'ensemble, les événements ont été fructueux et satisfaisants: selon les mots d'Alexandru Coica, «Le plus important pour nous était d'entendre que le travail de recherche complet qui a été réalisé est utile pour les autorités locales et la société civile de base. J'ai été ravi d'apprendre que toutes les parties prenantes engagées utiliseront les recommandations pour améliorer leur travail“.

Nous sommes impatients de poursuivre ces merveilleuses collaborations au sein du Partenariat oriental!

Les 29 et 30 septembre 2020, une conférence s'est tenue respectivement en Moldavie et en Ukraine dans le cadre du partenariat conjoint de l'ALDA, le Fondation Kettering et KAS - Konrad Adenauer Stiftungsur le thème de «Donner aux autorités locales et à la société civile les moyens de proposer des solutions grâce à la démocratie participative: mise en œuvre en Moldavie et en Ukraine».

Both online events saw the participation of ALDA Secretary General Antonella Valmorbida and of Eastern Partnership Coordinator Alexandru Coica and Assistant Viorica Bulat, as well as of the delegates of the local LDAs and of a selected number of key stakeholders involved in the projet de recherche derrière la question lors de la discussion.

C'était un petit projet, mais avec d'excellents résultats […] et nous vous invitons à refaire de tels projets à l'avenir»A commenté le maire de Cimislia (Moldova), M. Sergiu Andronachi; "Le rapport montre bien la situation actuelle, il est bien préparé et bien pensé et nous attendons que Mme Antonella soit à nouveau invitée«. La représentante de la mairie de Comrat, Mme Irina Cara, a également profité de l'occasion pour féliciter le travail: «Merci pour ce projet: c'était un magnifique atelier à Comrat, nous avons reçu beaucoup d'informations“.

Le député du conseil municipal de Dnipro, M. Artiom Pavlov, a également exprimé son enthousiasme, soulignant que la coopération avec l'ALDA est extrêmement importante pour la région de Dnipropetrovosk et faisant remarquer que "Nous apprécions cette coopération fructueuse et espérons démontrer un rapprochement plus étroit du gouvernement local d'Ukraine avec les normes européennes élevées dans un avenir proche.“.

Du côté de l'ALDA, il a été souligné que les administrations publiques locales doivent impliquer tous les citoyens même s'ils semblent être un maillon faible, car cela crée la masse critique de coopération nécessaire pour produire le changement; et des encouragements ont été fournis grâce à l'immense travail qui peut être accompli ensemble pour le mieux tant des autorités locales que des citoyens.

Dans l'ensemble, les événements ont été fructueux et satisfaisants: selon les mots d'Alexandru Coica, «Le plus important pour nous était d'entendre que le travail de recherche complet qui a été réalisé est utile pour les autorités locales et la société civile de base. J'ai été ravi d'apprendre que toutes les parties prenantes engagées utiliseront les recommandations pour améliorer leur travail“.

Nous sommes impatients de poursuivre ces merveilleuses collaborations au sein du Partenariat oriental!