Digital citizen journalists and the first 5 web-apps of the "AVATAR" project

The Avatar project, which started in October 2020, is planning new events, training-courses and services useful to citizens, companies, learning institutions and to the third sector.

The development of activities is characterised by a strong multi-level participation of partners, stakeholders and beneficiaries. Here are 2 examples of activities the project and its partnership has been developing:

Young digital citizen journalists, with whom we hold meetings both for training and for sharing ideas and projects to be developed in collaboration with the project media partners. Indeed, the empowerment of young citizens towards new technologies and aware communication methods is among the pillar values the project carries on.

– The first 5 web-apps, co-designed and built with data provided by the 12 partner municipalities and offering many new services to citizens in the area. These are new and innovative apps that aim at enhancing the public information heritage of data held by the public administration or through the production of Open Data sets. Check the official website to learn more: https://www.avatarlab.it/applicazioni/


Discover the 5 web apps AVATAR has developed to facilitate citizens' everyday life


Avatar is a project that feeds on ideas that are constantly shared, discussed, enriched and implemented, demonstrating that the benefits of a participatory decision-making process far outweigh the efforts needed to involve the parties!

More info and contacts: https://www.avatarlab.it


North Macedonia

Mises à jour sur l'initiative "ELoGE" en Croatie et en Macédoine du Nord

Du 27 au 30 septembre, la Secrétaire Générale de ALDA, Mme Antonella Valmorbida, a participé à une mission institutionnelle au Kosovo* et en Macédoine du Nord pour rencontrer des collègues, des délégués et des ministres au niveau local et européen.

Plus précisément, le 28 septembre, la Secrétaire Générale de l'ALDA, Mme Valmorbida, et la Directrice du Bureau de l'ALDA à Skopje et Coordinatrice SEE, Mme Katica Janeva, ont rencontré M. Frank Power - Chef du Bureau du Conseil de l'Europe, à Pristina, Kosovo*. La réunion, qui s'est tenue dans les bureaux du Conseil de l'Europe, a consolidé le lien de longue date entre l'ALDA et le Conseil.

Le lendemain, 29 septembre, Mmes Valmorbida et Janeva ont été reçues par Mmes Lejla Dervisagic et Katalin Tamus, respectivement : Chef des opérations et Chef des programmes du Conseil de l'Europe, à Skopje, en Macédoine du Nord, pour une autre rencontre fructueuse.

Ces deux réunions avaient pour but de jeter les bases de la mise en œuvre du programme du Label européen d'excellence en matière de gouvernanceELoGEpour lequel, en 2021, l'ALDA a reçu l'accréditation du Conseil de l'Europe pour le mettre en œuvre à la fois en Macédoine du Nord et en Croatie jusqu'en 2023. L'ALDA est déjà une organisation partenaire dans la mise en œuvre du programme ELoGE en Bosnie-Herzégovine.


Le projet susmentionné vise à contribuer à l'activation de différentes autorités locales de Macédoine du Nord.


Plus en détail, ELoGE est conçu pour aider les municipalités à améliorer leurs performances et à fournir des services de haute qualité dans un système amélioré d'autonomie locale. Les collectivités locales qui souhaitent participer au programme doivent évaluer la qualité de leurs propres services publics mis en œuvre à travers les 12 principes de bonne gouvernance (développés par le Centre d'expertise au cours des 10 dernières années) pour évaluer les performances des gouvernements locaux dans les États membres du Conseil de l'Europe. Les principes vont de la réactivité à l'état de droit, en passant par la conduite éthique, la bonne gestion financière, la conduite équitable des élections, la représentation et la participation. Si une collectivité locale se révèle suffisamment efficace dans ces secteurs, elle obtient le label ELoGE - European Label of Governance Excellence.

ALDA met actuellement en œuvre le programme ELoGE en Macédoine du Nord, tandis qu'au Kosovo* la candidature est en cours d'évaluation et de plus amples informations seront divulguées dans les semaines à venir. Plus précisément, le "Label européen d'excellence en matière de gouvernance (ELoGE) en Macédoine du Nord" est un projet de deux ans financé par le Conseil de l'Europe et mis en œuvre par l'Association européenne pour la démocratie locale - ALDA en partenariat avec le Centre d'expertise pour la réforme des collectivités locales du Conseil de l'Europe. Les deux bureaux de programme du Conseil de l'Europe à Pristina et Skopje sont prêts à soutenir ce projet et à contribuer à sa mise en œuvre et à sa promotion.

Le projet susmentionné vise à contribuer à activer différentes autorités locales de Macédoine du Nord:

  • en offrant à des Municipalités sélectionnées de Macédoine du Nord des formations sur les normes et méthodes de bonne gouvernance locale ; 
  • en sensibilisant les Municipalités sélectionnées de Macédoine du Nord au rôle du CdE et aux 12 principes de bonne gouvernance ; 
  • en informant les citoyens de l'existence d'outils permettant de mesurer la performance de leurs Autorités locales et en leur faisant prendre conscience de ce que signifie la bonne gouvernance en facilitant la participation des citoyens à tous les processus décisionnels et en impliquant les organisations de la société civile dans la mise en œuvre des principes de bonne gouvernance en Macédoine du Nord et. 
  • enfin en aidant les Municipalités sélectionnées dans le processus de demande d'accréditation ELoGE auprès du Conseil de l'Europe.

En tant qu' qu'entité pleinement accréditée pour la mise en œuvre d'ELoGE,ALDA s'est engagée à le faire dans un nombre significatif de municipalités, dans un délai déterminé, en réalisant les adaptations nécessaires, en identifiant les municipalités qui souhaitent mettre en œuvre ELoGE et en les aidant à entreprendre les différentes étapes requises pour répondre aux critères.

Ces deux jours de mission, ainsi que les autres, ont été enrichissants, inspirants et bénéfiques pour toutes les personnes impliquées.   

***
Vous trouverez de plus amples informations sur la mission ici.


SINERGIE – Coworking by ALDA

Do you need a new place to work after a long period of smart working? A bright and stimulating place that allows you to make the most of your skills and at the same time meet dynamic and… a bit out-of-the-box professionals? 

Then read this article carefully and discover the new coworking proposal by ALDA!

***

In recent years, the patterns and ways of working to which we were accustomed have changed substantially, and concepts such as flexibility and dynamism have imposed themselves unanimously.

In the light of all this, ALDA’s coworking space has been transformed to meet the new needs of professionals.

This is how SINERGIE – Coworking by ALDA was born, a space designed for dynamic and innovative minds, attentive to the needs of their business locally, but with an eye to Europe, and beyond.

SINERGIE is the ideal coworking space for individuals, associations, small companies and start-ups who want to work in a young and international environment, while remaining in the comfortable city dimension of Vicenza.


SINERGIE is the coworking space for dynamic and innovative minds with a local focus and an eye on Europe


Entering our coworking means knowing that you can count on a team of professionals at any time, with whom you can interact, create synergies and winning projects, providing each other with their knowledge to achieve great results together.

See the infographic to find out about all the services and advantages of SINERGIE – Coworking by ALDA, available with the standard offer of 249 euros per month plus VAT.

Special needs? Contact us for a personalised quote at +390444.540.146 or write to us at service@aldaplus.it


Il est temps de "faire FACE" à la cyberintimidation : événement de conclusion

Mis en œuvre pendant plus de deux ans et financé par le programme Erasmus+ de la Commission européenne, le projet FACElors visait à aborder et à prévenir le phénomène croissant de la cyberintimidation chez les jeunes, grâce à des méthodologies innovantes combinant des approches artistiques multidisciplinaires.

Le projet a permis à différentes parties prenantes de travailler ensemble pour lutter contre la cyberintimidation : les jeunes, les parents, les animateurs de jeunesse mais aussi les autorités locales et les municipalités ont travaillé ensemble pour trouver des solutions alternatives à ce problème social de plus en plus fréquent.


Le projet FACE a permis à différentes parties prenantes de travailler ensemble pour lutter contre la cyberintimidation.


L'événement qui s'est tenu le 22 septembre à Gênes, accueilli par nos partenaires italiens Cittadini Digitali, a été l'occasion pour les neuf partenaires, venus de toute l'Europe et de son voisinage, de se rencontrer dans le cadre d'un événement hybride.

Ce fut l'occasion de partager toutes les réalisations, les difficultés rencontrées pendant la pandémie et toute la satisfaction que ce projet nous a procurée. En outre, l'événement a marqué la conclusion d'un grand voyage sur un sujet aussi important.

Au cours de ces deux années, différentes productions ont été créées:

 

Même si le projet est arrivé à son terme, tous les résultats obtenus et tous les produits développés sont toujours vivants et ils peuvent être consultés sur le site officiel du projet

Nous continuons à #LetsFaceUp et à mettre fin à la cyberintimidation!


Meeting with M. Elbert Krasniqi - Minister of Local Government Administration (RKS)

After a long period of virtual contacts and meeting, ALDA Secretary General took the occasion to visit in person some key Western Balkan countries where ALDA is working.

Thus, on September 28,, 2021, Antonella Valmorbida landed in Kosovo* where she arranged a meeting with the Ministry of Local Government Administration, Elbert Krasniqi, and the deputy General Secretary in the Ministry, Trim Berisha  and other Minister’s councillors.

The main objective was to work on a concrete proposal to support good local governance in Kosovo*.

Bearing in mind the commitment of Kosovo* to achieve EU integration, the challenges of governance and local development, ALDA proposed to support the role of Local Authorities in the EU integration process, raise awareness among the local authorities and the central government about the importance of the local dimension in the integration process.


Meeting  M. Krasniqi to work on a concrete proposal to support good local governance in Kosovo*


Moreover, ALDA’s large European network can put in place advocacy activities for Kosovar local authorities towards EU institutions and other key stakeholders in Brussels.

Such a proposal is rooted in the major role ALDA has been playing in enhancing the capacity development of municipalities all over Europe. Thus, the delivery of capacity building for the good management of EU funds, the promotion of EU programmes, as well as needs assessment for the development of municipalities is among the priorities of this proposal.

The meeting concluded on an important not, underlying the prominence of cross-border cooperation as a fuel for local development and regional cooperation in the Balkans.

All in all, ALDA wants to bring new perspective and new visions in the Balkan region and put in place concrete tools to support local municipalities.

 

***
Further information on the mission:


Meeting with Zoran Dimitrovski - Deputy Minister of Local Self-Government in North Macedonia

On September 30,, 2021, another important institutional meeting took place in North Macedonia, in the premises of the Ministry.

Hence, Antonella Valmordiba – ALDA Secretary General, and Katica Janeva – ALDA Skopje Director and SEE Coordinator, and Emir Coric – Governing Board member, met Zoran Dimitrovski, Deputy Minister of Local Self-Government of North Macedonia.

The Ministry and ALDA have a long-standing history of cooperation, that started in 2007 at the occasion of the implementation of the project for decentralised cooperation between Normandy Region (France) and North Macedonia.  Thereafter, ALDA implemented numerous projects and activities in cooperation with local authorities and regional stakeholders, continuing the cooperation with the Ministry through different action and programmes.


Mr Dimitrovski and ALDA: focus on ALDA’s work in the field of local development and local democracy in North Macedonia


At first, the meeting with Mr Dimitrovski focused on ALDA’s work in the field of local development and local democracy in North Macedonia.

Then the discussion shifted toward EU enlargement and the role of the Local authorities in this process, as well as ALDA’s long and rich experience in assisting local authorities to be prepared for the EU accession.

In this vein, ALDA representatives presented the project ELoGE, supported by the Council of Europe, conceived to support municipalities to enhance their performance and provide high quality services in an improved system of local self-government. The project aims at contributing to activate different local authorities from North Macedonia in order to get the ELoGE accreditation at the Council of Europe, thus increasing the number of Municipalities awarded by the Label as a guarantee of good governance for all citizens in North Macedonia.

***
Further information on the mission:


"Crowdfunding: how to effectively propose an online fundraising campaign" - Free training opportunity

Crowdfunding: thanks to the project AVATAR  “Alto Vicentino Alliance for Networked Action”, it is now possible to participate in a unique training opportunity dedicated to associations, Civil Society organization and informal groups that have a project idea that could be financed through a crowdfunding campaign.


Financement participatif is a practice of grassroots micro-financing, a tool for fundraising and collective financing through digital platforms. Thanks to this tool it is possible to activate collaborative processes to support the work of your organisation, and learn how to communicate in the correct way online. This course offers three intense days of training et workshops to learn how to best use this increasingly important tool for the nonprofit world. Moreover, thanks to the practical workshop during the course it will be possible to build one’s own crowdfunding campaign in order to start putting into practice the notions acquired right away.


Crowdfunding free training! Register on the online form


The meetings will be held at the Palazzo Festari, in Corso Italia 63 in Valdagno (VI). In order to participate it is necessary to register on the online form, briefly describing the project idea that would be developed during the workshop.

 

Participants must demonstrate proof of vaccination or a negative covid test done within the previous 48 hours.

? FIRST MEETING MON 25 OCTOBER h. 9:00 – 12:00

  • Context
  • What is crowdfunding
  • Facts and figures on crowdfunding in Italy
  • Co-design, CSR and Open Innovation

? SECOND MEETING TUE 26 October h. 9:00 – 12:00

  • How to communicate a crowdfunding campaign
  • How to plan the communication
  • How to support your crowdfunding campaign
  • How to upload a project

? THIRD MEETING WED 27 October h. 9:00 – 12:00

  • Practical workshop, let’s work on your projects!

 

Lecturer:

Angelo Rindone

Considered one of the pioneers of Italian crowdfunding, he founded Produzioni dal Basso, the first Italian donation/reward crowdfunding platform, in 2005. Managing Director of Folkfunding srl Benefit, a leading company in Italy for the development of Crowd Economy strategies and tools that provides consultancy for crowd investing projects for the lending and equity market. He has overseen the development of several community platforms, including Intesa Sanpaolo’s Donation Platform, and developed CSR and Open Innovation projects for large Italian companies. Consultant on crowdfunding issues for Banca Bper and Banca Etica. Member of the Scientific Committee of the Italian Equity Crowdfunding Association (AIEC) and lecturer for The FundRaising School of Aiccon and Sole24ore Business School.


Le projet LIFE Metro Adapt est arrivé à son terme!

We have reached the end of two intense weeks that were filled with events organized by the LIFE Metro Adapt project – funded by the LIFE program of the European Union. Metro Adapt was part of the initiatives related to Pre-Cop26 in Milan, the preparatory event for the 26th UN Climate Summit in Glasgow and All4 Climate, which brings together all the events dedicated to the fight against climate change.

Le 21 septembre, dans la matinée, l'atelier international “Climate Change Adaptation Strategies in European Metropolises” a eu lieu en ligne et en anglais". L'atelier s'adressait aux autorités nationales et internationales, locales et régionales et, plus particulièrement, aux métropoles européennes, dans le but de créer un espace de dialogue et d'échange de bonnes pratiques d'adaptation au changement climatique dans les zones urbaines. En outre, elle comprenait un événement satellite de la cérémonie de la Convention des Maires 2021, qui a été l'occasion d'attirer l'attention sur diverses expériences dans différents territoires, unis dans le défi de l'adaptation au changement climatique.

La journée s'est poursuivie en fin de matinée avec la réunion d'échange avec le Climate Knowledge Network à l'Esprit de Milan.L'objectif de cette intéressante réunion était de partager l'outil de suivi des solutions basées sur la nature (NBS) créé par le projet LIFE Metro Adapt et d'encourager la création de synergies entre les participants. La réunion a été très fructueuse et a vu des professionnels et des experts techniques du climat partager leurs idées et leurs expériences liées au projet dans la zone métropolitaine.

En outre, outre les partenaires du projet LIFE Metro Adapt, des autorités locales ont participé à la table:


"Nous sommes en effet très fiers que le projet Life Metro Adapt ait toujours travaillé main dans la main avec le Réseau de connaissances climatiques, confirmant ainsi combien le système territorial milanais est capable d'identifier les problèmes climatologiques et de mettre en œuvre des mesures d'adaptation multi-objectifs" explique Cinzia Davoli.


"Nous sommes en effet très fiers que le projet Life Metro Adapt ait toujours travaillé main dans la main avec le Réseau de connaissances sur le climat, confirmant ainsi à quel point le système territorial milanais est capable d'identifier les problèmes climatologiques et de mettre en œuvre des mesures d'adaptation multi-objectifs", explique Cinzia Davoli, responsable du projet LIFE Metro Adapt pour la ville métropolitaine de Milan. "Nous avons tous travaillé ensemble pour identifier les prochaines étapes à franchir concrètement pour soutenir et accélérer la transition écologique et climatologique dont notre territoire a besoin. Nous inclurons également les résultats de ce travail dans une proposition que nous ferons à l'Union européenne lors des étapes de dialogue qui s'ouvriront dans les prochains mois."

La journée s'est poursuivie par un parcours de découverte des solutions d'adaptation basées sur la nature (NBS) mises en œuvre et opérant sur le territoire métropolitain.

La première semaine s'est terminée le vendredi 24 septembre avec la pièce de théâtre "PALE BLUE DOT – PALLIDO PALLINO BLU” au Piccolo Teatro Grassi (MI). Une incroyable histoire d'espoir, d'émerveillement, de beauté et de désespoir, par et avec Andrea Brunello, mise en scène de Christian Di Domenico, musique d'Enrico Merlin. La soirée a été introduite par la ville métropolitaine de Milan et Legambiente Lombardia, puis, après le spectacle, les participants ont eu l'occasion de discuter avec Andrea Brunello et l'équipe du projet.

La deuxième semaine a vu, le 28 septembre 2021, la conclusion réussie du projet Life Metro Adapt. Au cours de la matinée et en début d'après-midi à "Lo Spirit de Milan" (MI), s'est tenue la conférence finale "Stratégies et mesures d'adaptation au changement climatique dans la ville métropolitaine de Milan", qui a été suivie en présence et en mode en ligne par plus de 100 personnes.

Les partenaires du projet étaient:

 

Ils ont présenté aux médias, aux délégués de l'UE et à de nombreuses parties prenantes, les résultats obtenus au cours de trois années de travail, notamment par la mise en œuvre d'interventions pilotes visant à lutter contre le risque hydraulique élevé auquel est exposée la zone métropolitaine de Milan. Ces résultats ont été obtenus grâce aux Nature-Based Solutions, qui sont des travaux d'ingénierie qui s'inspirent de la nature afin d'étudier et de reproduire ses éléments dans les zones urbaines pour améliorer leur résilience.

Ensuite, les participants ont été invités à partager leurs connaissances et leur expérience dans trois groupes de discussion qui ont abordé trois questions liées au projet:

  1. Connaître le climat, par Elisa Anna Di Palma, Luca Trepiedi, Paolo Antonelli - Ligne changement climatique du projet CReIAMO PA du ministère de la Transition écologique, et Monica Palandri de e- GEOS.
  2. L'adaptation au changement climatique, par Marina Trentin d'Ambiente Italia et Marco Callerio de Gruppo CAP.
  3. Communiquer le climat, par Luca Lombroso, météorologue de l'AMPRO et divulgateur environnemental et Legambiente.

Après le déjeuner, un moment de restitution des résultats des travaux en séance plénière a suivi.

La journée s'est terminée en fin d'après-midi par la remise des prix du concours photo "PhotoAdapt - Les impacts du changement climatique dans la ville métropolitaine de Milan". Cette cérémonie a été suivie d'un moment convivial avec un apéritif et de la bonne musique live.

Nous sommes vraiment fiers des réalisations, et nous sommes également heureux d'avoir partagé avec tant de personnes des connaissances, des bonnes pratiques et des questions liées au monde du changement climatique, en favorisant un dialogue actif et constructif sur les défis de la crise climatique.

Merci encore à tous ceux qui ont participé!

***
Vous pouvez désormais télécharger le manuel LIFE Metro Adapt!Le manuel est une ressource utile conçue pour diffuser à la fois les résultats du projet, ses outils et son expertise. Ainsi, chacun peut s'inspirer des bonnes pratiques mises en œuvre par le projet.

(Photo du collage : Michele Maggi)
(Photos des partenaires du projet)


ALDA et son conseil d'administration : des acteurs clés dans la région des Balkans.

La secrétaire générale de l'ALDA - Antonella Valmorbida - accompagnée de Katica Janeva - directrice du bureau de l'ALDA à Skopje et coordinatrice pour l'Europe du Sud-Est - s'est rendue au Kosovo* et en Macédoine du Nord pour une mission institutionnelle, du 27 au 30 septembre. Plusieurs réunions et événements étaient au programme, dont un avec Emir Coric, membre du conseil d'administration de l'ALDA.

Mais avant de poursuivre, quelques remarques préliminaires s'imposent. D'un point de vue général, il ne fait aucun doute que l'ALDA est considérée comme un partenaire stable et stratégique pour les membres et les parties prenantes dans la région, compte tenu du bureau opérationnel à Skopje, des 8 Agences de Démocratie Locale et des plus de 40 membres que l'ALDA compte dans la région. Enfin, l'ALDA est également parmi les fondateurs du le Réseau balkanique pour la démocratie locale (BNLD), depuis 2019.

Dans cette optique, le 29 septembre, Mme Valmorbida et Mme Janeva ont rencontré Emir Coric, membre du conseil d'administration (CA) de l'ALDA et représentant de la municipalité de Centar, en Macédoine du Nord. Compte tenu de la grande et fructueuse relation entre l'ALDA et ses membres du CE, cette occasion de partage et de dialogue a été aussi positive et stimulante que prévu. Ainsi, des questions clés ont été discutées, notamment en ce qui concerne la nouvelle stratégie et la vision de l'ALDA avec les membres de la région des Balkans.


M. Coric , membre du conseil d'administration, dit que "les priorités de l'Association pour la Région doivent être traduites en décentralisation, subsidiarité et interaction avec les citoyens".


Plus en profondeur, une discussion plus large sur les initiatives de l'ALDA pour soutenir la coopération régionale et les processus d'intégration de l'UE dans la Région était au cœur du sujet. Ainsi, la promotion de la démocratie locale et de la participation des citoyens comme condition préalable au développement local durable est essentielle dans le travail et l'engagement de l'ALDA dans les régions des Balkans. 

En outre, les exemples positifs de:

  • "Link4Cooperation” le projet est basé sur le principe ELoGE ; 
  • "VALID". - un projet de l'Europe pour les citoyens, dirigé par la municipalité de Peja ; et. 
  • "DAFLS". - projet ERASMUS+ avec l'université de Caen, l'université de Skopje et l'université de Belgrade.

témoignent clairement des impacts importants et positifs que l'ALDA, et ses membres, ont dans la région. Ainsi, comme l'a également souligné M. Coric, "les priorités de l'Association pour la Région doivent être traduites en décentralisation, subsidiarité et interaction avec les citoyens".

Dans l'ensemble, la réunion a été non seulement une excellente occasion de discuter ensemble de l'avenir de l'Association dans la région des Balkans, mais aussi de se voir en personne, en passant un temps précieux ensemble.

***
Vous trouverez de plus amples informations sur la mission ici.
Réunion avec Zoran Dimitrovski - vice-ministre de l'autonomie locale (Macédoine du Nord).

Réunion avec Elbert Krasniqi - ministre de l'Administration des collectivités locales (RKS).

Mises à jour sur l'initiative " ELoGE " en Croatie et en Macédoine du Nord.


Campagne de crowdfunding et soutien concret à l'ADL Sisak

Le 29 décembre 2020 a marqué un moment crucial pour des millions de personnes dans la région de Glina et Sisak. Ainsi, quelques minutes après midi, un tremblement de terre a frappé les deux villes ainsi que le territoire environnant de l'épicentre, qui se trouvait à seulement 5 km de Petrinja.

Sisak étant l'un des premiers foyers de l'association, la nouvelle a laissé tout le monde sans voix. En 1996, en effet, la troisième Agence de Démocratie Locale (ADL) a ouvert ses portes dans la ville,des années avant la création de l'ALDA elle-même. Il va de soi que l'étonnement, la désorientation et un sentiment d'impuissance se sont répandus dans les bureaux de l'ALDA peu après avoir reçu la nouvelle.

Pourtant, une question demeure. Quelle est la situation après 9 mois?

Malheureusement, il reste encore beaucoup à faire, les travaux sont lourds et la reconstruction est loin d'être terminée. Malheureusement, plusieurs bâtiments et locaux municipaux ne peuvent être utilisés normalement, ce qui entraîne une pénurie d'espaces de travail. Plus concrètement, il a fallu 4 mois à LDA Sisak, et à d'autres organisations, pour trouver des bureaux adaptés.


LDA Sisak a lancé une campagne de crowdfunding crowdfunding campaign dédiée afin de récolter des fonds qui seront investis dans le développement des deux centres.


D'un point de vue général, les mesures d'urgence sont toujours en place et la situation est chaotique. Néanmoins, avec un grand esprit de solidarité et d'initiative, l'ADL Sisak et d'autres organisations ont lancé une campagne commune pour construire un nouveau centre sociocultural. Cette initiative est également reproduite à Petrinja.

 

En attendant les financements, des conteneurs ont été placés dans chaque ville, servant d'emplacement temporaire pour les centres socioculturels. Une campagne de crowdfunding dédiée crowdfunding campaign a été lancée afin de récolter des fonds qui seront investis dans le développement des deux centres. Pourquoi des centres socioculturels, alors ? Outre les besoins primaires, il est essentiel de fournir des espaces de rencontre, permettant aux gens de se réunir, de discuter, de s'engager dans des activités de volontariat et bien plus encore. Compte tenu des circonstances, on estime que soutenir les citoyens et les réalités locales par des initiatives culturelles est essentiel pour le bien-être des communautés.

L'ALDA s'engage à soutenir concrètement cette initiative et invite tout le monde à y prendre part. Pour toute information complémentaire, veuillez lire: l'article de l'ALDA Sisak

***
Informations utiles: