Our concern about the blockage of the EU accession process of North Macedonia

In December 2020, North Macedonia didn’t get the long expected date for the start of the negotiation process for EU accession due to blockage from its neighbour country, Bulgaria. This is due to the fact that “Bulgaria is offended by the interpretation of certain historical moments and personalities in North Macedonia and considers as an issue the historical heritage and the nature of the Macedonian identity and Macedonian language.”

“We will not stop encouraging cooperation, democracy and dialogue to foster EU integration”

ALDA Governing Board expresses concern about the “decision of the EU not to start yet the negotiation talks with North Macedonia and not adopting the proposed negotiating framework” and all its “openness and willingness to contribute at the establishment of decentralized dialogue between communities and people to people actions that will increase tolerance and intercultural dialogue in the region. »

That’s why ALDA continues working with our members and partners both in North Macedonia and in Bulgaria to foster cooperation between people and enhancing European values.

 

Read the full Governing Board statement (ici.

In December 2020, North Macedonia didn’t get the long expected date for the start of the negotiation process for EU accession due to blockage from its neighbour country, Bulgaria. This is due to the fact that “Bulgaria is offended by the interpretation of certain historical moments and personalities in North Macedonia and considers as an issue the historical heritage and the nature of the Macedonian identity and Macedonian language.”

“We will not stop encouraging cooperation, democracy and dialogue to foster EU integration”

ALDA Governing Board expresses concern about the “decision of the EU not to start yet the negotiation talks with North Macedonia and not adopting the proposed negotiating framework” and all its “openness and willingness to contribute at the establishment of decentralized dialogue between communities and people to people actions that will increase tolerance and intercultural dialogue in the region. »

That’s why ALDA continues working with our members and partners both in North Macedonia and in Bulgaria to foster cooperation between people and enhancing European values.

 

Read the full Governing Board statement (ici.


Journée internationale de l'éducation: apprendre en jouant aux jeux vidéo ou comment le jeu vidéo peut-il être au service de l'éducation?

Depuis le début de la crise du COVID19, de nombreux sacrifices ont été consentis pour assurer et garantir la santé de la population. Malheureusement, l'éducation était l'un des domaines où il fallait faire des sacrifices. La fermeture d'écoles, d'universités et d'autres établissements d'enseignement, ainsi que l'interruption de nombreux programmes d'alphabétisation et d'apprentissage tout au long de la vie, ont affecté la vie de 1,6 milliard d'étudiants dans plus de 190 pays, comme le souligne le rapport des Nations Unies "Récupérer et revitaliser l'éducation pour la génération COVID-19 » . Néanmoins, il y a de l'espoir, comme le souligne Sun Tzu dans L'art de la guerre, actif 6e siècle avant JC. «Au milieu du chaos, il y a aussi des opportunités.» L'art de la guerre de Sun Tzu est toujours d'actualité à notre époque. En voyant les opportunités, l'innovation peut émerger et se développer. Cette crise est également l'occasion de reconstruire un monde meilleur où une éducation de qualité inclusive et équitable est accessible à tous.

Si l'avenir de l'éducation est numérique et surtout si les jeux vidéo peuvent être utilisés pour être au service de l'éducation. Au lieu d'apprendre par l'action, nous apprenons en jouant à des jeux vidéo. C'est le pari de 2 projets européens, Le réveil brutal et P-CUBE, a commencé pendant la crise sanitaire. Ils mettent les outils numériques au cœur de leur stratégie pour mettre en avant et rapprocher les sujets de la jeune génération. Comment les jeux vidéo peuvent-ils soutenir l'éducation de la jeune génération?

 

Enseigner une histoire commune en jouant ou comment parler de la Première Guerre mondiale

La guerre n'est pas un sujet facile à aborder et ses conséquences ne sont pas faciles à expliquer. Néanmoins, il est nécessaire d'en parler, de l'enseigner et d'en faire prendre conscience. Le projet européen "Le réveil brutal" fait le choix d'utiliser des outils numériques pour enseigner la guerre et la paix à la jeune génération. Un jeu vidéo permet de recréer l'atmosphère de la Première Guerre mondiale, d'enseigner l'histoire culturelle et européenne commune que les pays partagent et surtout, il permet de jouer à un jeu et de vous mettre dans la peau d'un soldat de la Première Guerre mondiale. L'apprentissage en jouant à un jeu doit s'assurer que les informations et le contenu sont exacts. Le projet met un point d'honneur à ce que les joueurs apprennent des informations vraies et exactes. C'est pourquoi la narration est basée sur une documentation précise, de vrais témoignages, des souvenirs, des lettres, des images,… Mais l'identification au (x) personnage (s) de fiction est le cadre innovant à travers lequel le joueur découvre la vie quotidienne d'un soldat en guerre, les luttes quotidiennes pour la nourriture, l'eau, lutte contre le froid, le chaud, la fatigue, la mort. En développant ce jeu vidéo, le projet veut rendre les joueurs, en particulier la jeune génération, plus connectés au patrimoine historique et culturel européen.

Apprendre en jouant. Apprendre en ressentant et en expérimentant. Apprendre la solidarité et la citoyenneté!

Enseigner l'élaboration des politiques publiques ou comment favoriser l'engagement civique

La citoyenneté est au cœur de notre société et les jeunes doivent comprendre comment cela fonctionne. Ce seront eux qui dirigeront et prendront la décision clé dans un proche avenir et ils doivent avoir les connaissances nécessaires pour comprendre comment de telles décisions devraient être prises: Qu'est-ce qu'une politique publique? Comment les décisions sont-elles prises? Comment ces décisions peuvent-elles avoir un impact sur notre société et notre vie? Le projet européen P-CUBE veut développer un jeu éducatif pour enseigner la théorie des politiques publiques. Le projet vise à passer d'un plateau de jeu à un jeu vidéo, de hors ligne à en ligne. L'objectif est de contribuer à dissiper les idées fausses sur la manière dont les innovations dans les politiques publiques sont prises en présentant le processus à travers un modèle intéressant et réaliste, à travers un jeu vidéo. Le jeu aidera les joueurs à se familiariser avec les complexités de l'élaboration des politiques publiques et montrera qu'il existe plusieurs façons différentes de surmonter les obstacles qui empêchent les systèmes de gouvernance actuels de s'attaquer aux problèmes collectifs.

 

Apprentissage par la pratique. Apprendre en jouant sur les politiques publiques. Apprendre à grandir en tant que citoyen. Apprendre et être sûr que la prochaine génération est prête à diriger!

 

Éducation et numérique

Le numérique peut être un véritable pilier pour aider à lutter contre les inégalités et accroître l'inclusion. Les outils numériques peuvent offrir un accès plus large à l'éducation pour tous. Mais le système éducatif doit être prêt pour ce changement et impliquer que l'Internet, le téléphone, l'ordinateur et les autres outils numériques doivent être accessibles à tous les citoyens. Être égal face à l'accès numérique. La pandémie nous offre une occasion unique d'avoir une nouvelle vision sur le système éducatif, sur l'utilisation des outils numériques pour apprendre et enseigner et pour trouver de nouvelles façons innovantes de rendre une éducation inclusive et accessible.

Cette crise pousse tous les citoyens, gouvernements et institutions internationales à faire des sacrifices et change notre mode de vie. Néanmoins et à l'occasion de la Journée internationale de l'éducation, nous devons nous rappeler que l’éducation est la clé du développement d’un pays et de la construction et de la reconstruction de nos sociétés. En tant que jeux vidéo, toute forme de méthodologie pédagogique doit être envisagée pour reconstruire et redéfinir notre monde et surtout veiller à ne pas oublier cette affirmation: L'éducation est un droit de l'homme.

Depuis le début de la crise du COVID19, de nombreux sacrifices ont été consentis pour assurer et garantir la santé de la population. Malheureusement, l'éducation était l'un des domaines où il fallait faire des sacrifices. La fermeture d'écoles, d'universités et d'autres établissements d'enseignement, ainsi que l'interruption de nombreux programmes d'alphabétisation et d'apprentissage tout au long de la vie, ont affecté la vie de 1,6 milliard d'étudiants dans plus de 190 pays. Néanmoins, il y a de l'espoir. «Au milieu du chaos, il y a aussi des opportunités.» L'art de la guerre de Sun Tzu est toujours d'actualité à notre époque. En voyant les opportunités, l'innovation peut émerger et se développer. Cette crise est également l'occasion de reconstruire un monde meilleur où une éducation de qualité inclusive et équitable est accessible à tous.

Si l'avenir de l'éducation est numérique et surtout si les jeux vidéo peuvent être utilisés pour être au service de l'éducation. Au lieu d'apprendre par l'action, nous apprenons en jouant à des jeux vidéo. C'est le pari de 2 projets européens, Le réveil brutal et P-CUBE, a commencé pendant la crise sanitaire. Ils mettent les outils numériques au cœur de leur stratégie pour mettre en avant et rapprocher les sujets de la jeune génération. Comment les jeux vidéo peuvent-ils soutenir l'éducation de la jeune génération?

 

Enseigner une histoire commune en jouant ou comment parler de la Première Guerre mondiale

La guerre n'est pas un sujet facile à aborder et ses conséquences ne sont pas faciles à expliquer. Néanmoins, il est nécessaire d'en parler, de l'enseigner et d'en faire prendre conscience. Le projet européen «The Rude Awakening» fait le choix d'utiliser des outils numériques pour enseigner la guerre et la paix à la jeune génération. Un jeu vidéo permet de recréer l'atmosphère de la Première Guerre mondiale, d'enseigner l'histoire culturelle et européenne commune que les pays partagent et surtout, il permet de jouer à un jeu et de vous mettre dans la peau d'un soldat de la Première Guerre mondiale. L'apprentissage en jouant à un jeu doit s'assurer que les informations et le contenu sont exacts. Le projet met un point d'honneur à ce que les joueurs apprennent des informations vraies et exactes. C'est pourquoi la narration est basée sur une documentation précise, de vrais témoignages, des souvenirs, des lettres, des images,… Mais l'identification au (x) personnage (s) de fiction est le cadre innovant à travers lequel le joueur découvre la vie quotidienne d'un soldat en guerre, les luttes quotidiennes pour la nourriture, l'eau, lutte contre le froid, le chaud, la fatigue, la mort. En développant ce jeu vidéo, le projet veut rendre les joueurs, en particulier la jeune génération, plus connectés au patrimoine historique et culturel européen.

Apprendre en jouant. Apprendre en ressentant et en expérimentant. Apprendre la solidarité et la citoyenneté!

Enseigner l'élaboration des politiques publiques ou comment favoriser l'engagement civique

La citoyenneté est au cœur de notre société et les jeunes doivent comprendre comment cela fonctionne. Ce seront eux qui dirigeront et prendront la décision clé dans un proche avenir et ils doivent avoir les connaissances nécessaires pour comprendre comment de telles décisions devraient être prises: Qu'est-ce qu'une politique publique? Comment les décisions sont-elles prises? Comment ces décisions peuvent-elles avoir un impact sur notre société et notre vie? Le projet européen P-CUBE veut développer un jeu éducatif pour enseigner la théorie des politiques publiques. Le projet vise à passer d'un plateau de jeu à un jeu vidéo, de hors ligne à en ligne. L'objectif est de contribuer à dissiper les idées fausses sur la manière dont les innovations dans les politiques publiques sont prises en présentant le processus à travers un modèle intéressant et réaliste, à travers un jeu vidéo. Le jeu aidera les joueurs à se familiariser avec les complexités de l'élaboration des politiques publiques et montrera qu'il existe plusieurs façons différentes de surmonter les obstacles qui empêchent les systèmes de gouvernance actuels de s'attaquer aux problèmes collectifs.

Apprentissage par la pratique. Apprendre en jouant sur les politiques publiques. Apprendre à grandir en tant que citoyen. Apprendre et être sûr que la prochaine génération est prête à diriger!

 

Éducation et numérique

Le numérique peut être un véritable pilier pour aider à lutter contre les inégalités et accroître l'inclusion. Les outils numériques peuvent offrir un accès plus large à l'éducation pour tous. Mais le système éducatif doit être prêt pour ce changement et impliquer que l'Internet, le téléphone, l'ordinateur et les autres outils numériques doivent être accessibles à tous les citoyens. Être égal face à l'accès numérique. La pandémie nous offre une occasion unique d'avoir une nouvelle vision sur le système éducatif, sur l'utilisation des outils numériques pour apprendre et enseigner et pour trouver de nouvelles façons innovantes de rendre une éducation inclusive et accessible.

Cette crise pousse tous les citoyens, gouvernements et institutions internationales à faire des sacrifices et change notre mode de vie. Néanmoins et à l'occasion de la Journée internationale de l'éducation, nous devons nous rappeler que l’éducation est la clé du développement d’un pays et de la construction et de la reconstruction de nos sociétés. En tant que jeux vidéo, toute forme de méthodologie pédagogique doit être envisagée pour reconstruire et redéfinir notre monde et surtout veiller à ne pas oublier cette affirmation: L'éducation est un droit de l'homme.


Sasa Marinkov, délégué de la LDA du centre et du sud de la Serbie est décédé aujourd'hui

C'est avec un profond regret et une profonde tristesse que nous vous informons que notre Sasa Marinkov est décédé aujourd'hui, samedi 23 janvier 2021.
En tant que délégué de l'Agence pour la démocratie locale de la Serbie centrale et méridionale, Sasa fait partie de l'ALDA et du Réseau des Balkans pour la démocratie locale - BNLD depuis plus d'une décennie.
TAujourd'hui, nous avons perdu un membre précieux de notre famille. Il était un travailleur modeste et visionnaire, engagé, un combattant pour des changements positifs dans la communauté.
Plus important encore, nous avons perdu aujourd'hui un véritable ami qui nous accompagnait dans tous nos hauts et nos bas. Ami dont nous nous souviendrions vraiment et que nous adorerions jusqu'à la fin des jours.
Sasa, nous vous remercions pour tout ce que vous avez fait pour nous et votre communauté. Nous continuerons à nous battre pour votre cause: c'est la seule chose que nous pouvons faire pour atteindre votre vision.
Il nous manquera énormément maintenant et il en sera de même dans le futur.
 
Farwell, Sasa
De Oriano Otocan, président d'ALDA; Antonella Valmorbida, secrétaire générale de l'ALDA; le personnel de l'ALDA; le Conseil d'Administration de l'ALDA et les collègues Délégués

C'est avec un profond regret et une profonde tristesse que nous vous informons que notre Sasa Marinkov est décédé aujourd'hui, samedi 23 janvier 2021.
En tant que délégué de l'Agence pour la démocratie locale de la Serbie centrale et méridionale, Sasa fait partie de l'ALDA et du Réseau des Balkans pour la démocratie locale - BNLD depuis plus d'une décennie.
TAujourd'hui, nous avons perdu un membre précieux de notre famille. Il était un travailleur modeste et visionnaire, engagé, un combattant pour des changements positifs dans la communauté.
Plus important encore, nous avons perdu aujourd'hui un véritable ami qui nous accompagnait dans tous nos hauts et nos bas. Ami dont nous nous souviendrions vraiment et que nous adorerions jusqu'à la fin des jours.
Sasa, nous vous remercions pour tout ce que vous avez fait pour nous et votre communauté. Nous continuerons à nous battre pour votre cause: c'est la seule chose que nous pouvons faire pour atteindre votre vision.
Il nous manquera énormément maintenant et il en sera de même dans le futur.
 
Farwell, Sasa
De Oriano Otocan, président d'ALDA; Antonella Valmorbida, secrétaire générale de l'ALDA; le personnel de l'ALDA; le Conseil d'Administration de l'ALDA et les collègues Délégués


L'UE se localise dans les Balkans occidentaux: rencontre avec la DG NEAR

Le 21 janvier, ALDA et le Réseau des Balkans pour la démocratie locale (BNLD) a tenu une réunion avec des représentants de la Commission européenne. Le personnel du Direction générale des négociations de voisinage et d'élargissement de la Commission (DG PROCHE) travaille sur Balkans occidentaux eu la chance de mieux connaître les Projets que l'ALDA et les Agences de Démocratie Locale (ADL) mettent en œuvre dans la Région ainsi que les retours d'expérience des activités que nous avons menées au niveau local.

Mme Stanka Parac, Présidente du Balkan Network for Local Democracy, a présenté le BNLD et notre approche pour soutenir la coopération régionale tout en soulignant les efforts que le BNLD et les ADL font pour promouvoir les processus d'intégration dans l'UE. La création du BNLD lui-même était le résultat du soutien de la CE à la mise en réseau et à la création de partenariats. En ce qui concerne l'adhésion à l'UE, notre objectif principal est la réforme de l'administration publique, la gouvernance économique et démocratique, les questions sociales et l'état de droit. Nous sommes connus dans la Région pour notre travail sur la paix et la réconciliation au cours des 20 dernières années, en particulier auprès des jeunes. 

M. Colin Wolfe, Chef d'unité pour la coopération régionale et les programmes a confirmé l'importance pour le niveau local de faire partie du processus d'intégration de l'UE. Les autorités locales sont des parties prenantes importantes responsables de la mise en œuvre de nombreuses politiques de l'UE dans les pays respectifs. Les processus démocratiques partent du niveau local et devraient y être encouragés. La Commission européenne soutient la coopération de la société civile et des autorités locales avec le programme régional RELOAD dont la deuxième phase vient de démarrer.

De plus, lors de la réunion, les délégués des ADL ont eu la chance de prendre la parole et de partager leurs points de vue sur la question principale de chaque pays, de la situation des processus démocratiques au statut de la démocratie dans la période post-électorale au Monténégro résultats des élections locales tant attendues à Mostar, aux questions bilatérales et aux réformes clés en Macédoine du Nord…

Les processus démocratiques partent du niveau local et devraient y être encouragés

Le Personnel de la DG NEAR travaillant sur les différents pays des Balkans occidentaux a confirmé que l'Union européenne déploie des efforts considérables pour rendre les processus d'adhésion à l'UE plus visibles au niveau local, dans chaque communauté. En effet, au cours de la prochaine période de programmation, l'UE mettra davantage l'accent sur les projets avec les autorités locales.

Les commissions européennes, la DG NEAR et les délégations de tous les pays déploient des efforts significatifs pour inclure la société civile dans l'élaboration des politiques et la programmation. À cet égard, l'ALDA et le BNLD ont participé activement aux consultations pour la planification des instruments d'aide de préadhésion (IAP III) et à la rédaction de lignes directrices pour la société civile dans la région de l'élargissement 2021-2027.

Cette réunion, à laquelle ont participé plus de 30 représentants de la Commission européenne et de l'ALDA, du BNLD et des délégués des ADL, a prouvé à quel point l'élaboration de politiques inclusives devrait être et à quel point le dialogue est important. L'ALDA et le BNLD continuent de suivre attentivement les politiques de la Commission européenne dans les Balkans occidentaux et soutiennent les processus d'adhésion à l'UE dans la région.

Le 21 janvier, ALDA et le Réseau des Balkans pour la démocratie locale (BNLD) a tenu une réunion avec des représentants de la Commission européenne. Le personnel du Direction générale des négociations de voisinage et d'élargissement de la Commission (DG PROCHE) travaille sur Balkans occidentaux eu la chance de mieux connaître les Projets que l'ALDA et les Agences de Démocratie Locale (ADL) mettent en œuvre dans la Région ainsi que les retours d'expérience des activités que nous avons menées au niveau local.

Mme Stanka Parac, Présidente du Balkan Network for Local Democracy, a présenté le BNLD et notre approche pour soutenir la coopération régionale tout en soulignant les efforts que le BNLD et les ADL font pour promouvoir les processus d'intégration dans l'UE. La création du BNLD lui-même était le résultat du soutien de la CE à la mise en réseau et à la création de partenariats. En ce qui concerne l'adhésion à l'UE, notre objectif principal est la réforme de l'administration publique, la gouvernance économique et démocratique, les questions sociales et l'état de droit. Nous sommes connus dans la Région pour notre travail sur la paix et la réconciliation au cours des 20 dernières années, en particulier auprès des jeunes. 

M. Colin Wolfe, Chef d'unité pour la coopération régionale et les programmes a confirmé l'importance pour le niveau local de faire partie du processus d'intégration de l'UE. Les autorités locales sont des parties prenantes importantes responsables de la mise en œuvre de nombreuses politiques de l'UE dans les pays respectifs. Les processus démocratiques partent du niveau local et devraient y être encouragés. La Commission européenne soutient la coopération de la société civile et des autorités locales avec le programme régional RELOAD dont la deuxième phase vient de démarrer.

De plus, lors de la réunion, les délégués des ADL ont eu la chance de prendre la parole et de partager leurs points de vue sur la question principale de chaque pays, de la situation des processus démocratiques au statut de la démocratie dans la période post-électorale au Monténégro résultats des élections locales tant attendues à Mostar, aux questions bilatérales et aux réformes clés en Macédoine du Nord…

Les processus démocratiques partent du niveau local et devraient y être encouragés

Le Personnel de la DG NEAR travaillant sur les différents pays des Balkans occidentaux a confirmé que l'Union européenne déploie des efforts considérables pour rendre les processus d'adhésion à l'UE plus visibles au niveau local, dans chaque communauté. En effet, au cours de la prochaine période de programmation, l'UE mettra davantage l'accent sur les projets avec les autorités locales.

Les commissions européennes, la DG NEAR et les délégations de tous les pays déploient des efforts significatifs pour inclure la société civile dans l'élaboration des politiques et la programmation. À cet égard, l'ALDA et le BNLD ont participé activement aux consultations pour la planification des instruments d'aide de préadhésion (IAP III) et à la rédaction de lignes directrices pour la société civile dans la région de l'élargissement 2021-2027.

Cette réunion, à laquelle ont participé plus de 30 représentants de la Commission européenne et de l'ALDA, du BNLD et des délégués des ADL, a prouvé à quel point l'élaboration de politiques inclusives devrait être et à quel point le dialogue est important. L'ALDA et le BNLD continuent de suivre attentivement les politiques de la Commission européenne dans les Balkans occidentaux et soutiennent les processus d'adhésion à l'UE dans la région.


Formation PCPA à Hammamet: trois jours de travail acharné

Dans le cadre de la coordination, mise en place avec les scouts tunisiens, du Pole Démocratie Locale et Participative (projet PCPA), l’ALDA a organisé une formation ayant lieu du 11 au 13 décembre 2020 à Hammamet.

Le projet PCPA (Programme concerté pluri-acteurs actives/actifs) est le plus large réseau d'associations franco-tunisiennes. Le pôle Démocratie locale et participative couvre 15 Gouvernorats et mobilise 30 associations Tunisiennes ainsi que 7 entre associations et départements français.

Une formation unique d'autonomisation sur les techniques de communication et les principes d'andragogie

La formation en question s’est inscrite dans le cadre d’un cycle de trois sessions de formations destinées à des candidats issus des associations membres du pôle. Cette première session était dédiée à l’« Initiation à l’ingénierie des formations ».

Notre formatrice Sihem Sehli a assuré d’une façon magistrale le déroulement de cette formation, qui s’est tenue dans une atmosphère agréable d’entente et de relations cordiales entre les différents participants, la plupart desquels se connaissait d’ores et déjà. Les contributions des participants ont prouvé un réel intérêt par le contenu livré par la formatrice qui a été axé principales sur les thèmes suivants : introduction à la session de formation, les techniques de communication et le concept d’andragogie.

Au cours de trois jours de travail acharné, les vingt participants ont pu appréhender la maitrise des outils théoriques de formation ainsi que faire des exercices de prestations orales qui ont fait l’objet d’un suivi et d’une évaluation continue de la part de la formatrice.

Veuillez noter que ce cycle de formation ne fait que commencer, compte tenu du fait que les deux sessions restantes vont être mises en place au cours des mois prochains.

Suite à ces séances de capacity building, l’ALDA envisage d’organiser dans les mairies des formations sur place destinées aux personnels administratifs, ainsi qu’aux élus et acteurs de la société civile de certaines municipalités préalablement choisies.

Dans le cadre de la coordination, mise en place avec les scouts tunisiens, du Pole Démocratie Locale et Participative (projet PCPA), l’ALDA a organisé une formation ayant lieu du 11 au 13 décembre 2020 à Hammamet.

Le projet PCPA (Programme concerté pluri-acteurs actives/actifs) est le plus large réseau d'associations franco-tunisiennes. Le pôle Démocratie locale et participative couvre 15 Gouvernorats et mobilise 30 associations Tunisiennes ainsi que 7 entre associations et départements français.

Une formation unique d'autonomisation sur les techniques de communication et les principes d'andragogie

La formation en question s’est inscrite dans le cadre d’un cycle de trois sessions de formations destinées à des candidats issus des associations membres du pôle. Cette première session était dédiée à l’« Initiation à l’ingénierie des formations ».

Notre formatrice Sihem Sehli a assuré d’une façon magistrale le déroulement de cette formation, qui s’est tenue dans une atmosphère agréable d’entente et de relations cordiales entre les différents participants, la plupart desquels se connaissait d’ores et déjà. Les contributions des participants ont prouvé un réel intérêt par le contenu livré par la formatrice qui a été axé principales sur les thèmes suivants : introduction à la session de formation, les techniques de communication et le concept d’andragogie.

Au cours de trois jours de travail acharné, les vingt participants ont pu appréhender la maitrise des outils théoriques de formation ainsi que faire des exercices de prestations orales qui ont fait l’objet d’un suivi et d’une évaluation continue de la part de la formatrice.

Veuillez noter que ce cycle de formation ne fait que commencer, compte tenu du fait que les deux sessions restantes vont être mises en place au cours des mois prochains.

Suite à ces séances de capacity building, l’ALDA envisage d’organiser dans les mairies des formations sur place destinées aux personnels administratifs, ainsi qu’aux élus et acteurs de la société civile de certaines municipalités préalablement choisies.


Vœux de l'ALDA pour le Nouvel An !

Nous sommes enfin arrivés au bout d'une année qui nous a mis à l'épreuve sous différents angles, plaçant chacun d'entre nous face à des défis personnels, sociaux et économiques.

De notre côté, l'ALDA a fait de son mieux pour rester proche de chacun de ses membres et de son réseau et les accompagner à travers cette période difficile.

"Au nom de toute l'équipe de l'ALDA, - a déclaré notre Président M. Oriano Otočan - nous sommes profondément convaincus que 2020 a prouvé comme jamais auparavant la valeur et la force de l'appartenance à une communauté unie et résiliente. Le réseau de l'ALDA lui-même pourrait être comparé à une telle communauté, ou mieux, à une communauté de communautés : une entité forte et consolidée, où l’on n’exclut personne. En effet, nous sommes très fiers de nos vingt ans d'existence et du travail et de la coopération fructueux avec des centaines d'organisations non gouvernementales, de villes, de municipalités et de régions".

"L'année qui vient de s'écouler n'a pas été facile et beaucoup ont souffert - poursuit M. Otocan - Les problèmes liés à la pandémie de Covid-19 ont peut-être ralenti notre croissance mais ne nous ont certainement pas arrêtés. Mis à part cela, mon souhait pour l'année qui approche est de voir le réseau de l'ALDA se développer et devenir un exemple et un point de référence mondial de bonne gouvernance et de participation. La diffusion de valeurs telles que la paix, la solidarité et l'engagement civique permettra d'éviter la répétition des conflits et des violations des droits de l'homme dont nous avons été témoins en 2020".

"Enfin, mais pas moins important - conclut notre Président - que 2021 soit l'année où nous nous réunirons tous, ensemble, à nouveau ! Je vous souhaite à tous le meilleur ! Je vous souhaite une meilleure, plus calme, plus sûre et plus heureuse année 2021 !"

Un vœu particulier à l'ensemble du réseau de l'ALDA a été enregistré par notre Secrétaire générale Antonella Valmorbida : regardez la vidéo ci-dessous et choisissez la langue de votre choix parmi anglaisitalien, français ou russe.

Nous sommes enfin arrivés au bout d'une année qui nous a mis à l'épreuve sous différents angles, plaçant chacun d'entre nous face à des défis personnels, sociaux et économiques.

De notre côté, l'ALDA a fait de son mieux pour rester proche de chacun de ses membres et de son réseau et les accompagner à travers cette période difficile.

"Au nom de toute l'équipe de l'ALDA, - a déclaré notre Président M. Oriano Otočan - nous sommes profondément convaincus que 2020 a prouvé comme jamais auparavant la valeur et la force de l'appartenance à une communauté unie et résiliente. Le réseau de l'ALDA lui-même pourrait être comparé à une telle communauté, ou mieux, à une communauté de communautés : une entité forte et consolidée, où l’on n’exclut personne. En effet, nous sommes très fiers de nos vingt ans d'existence et du travail et de la coopération fructueux avec des centaines d'organisations non gouvernementales, de villes, de municipalités et de régions".

"L'année qui vient de s'écouler n'a pas été facile et beaucoup ont souffert - poursuit M. Otocan - Les problèmes liés à la pandémie de Covid-19 ont peut-être ralenti notre croissance mais ne nous ont certainement pas arrêtés. Mis à part cela, mon souhait pour l'année qui approche est de voir le réseau de l'ALDA se développer et devenir un exemple et un point de référence mondial de bonne gouvernance et de participation. La diffusion de valeurs telles que la paix, la solidarité et l'engagement civique permettra d'éviter la répétition des conflits et des violations des droits de l'homme dont nous avons été témoins en 2020".

"Enfin, mais pas moins important - conclut notre Président - que 2021 soit l'année où nous nous réunirons tous, ensemble, à nouveau ! Je vous souhaite à tous le meilleur ! Je vous souhaite une meilleure, plus calme, plus sûre et plus heureuse année 2021 !"

Un vœu particulier à l'ensemble du réseau de l'ALDA a été enregistré par notre Secrétaire générale Antonella Valmorbida : regardez la vidéo ci-dessous et choisissez la langue de votre choix parmi anglaisitalien, français ou russe.


Déploiement du plan stratégique de l'ALDA pour le partenariat oriental

Dernier point mais non le moindre de la série de webinaires promus par ALDA pour déployer notre nouveau plan stratégique, la quatrième réunion-discussion en ligne se concentrera sur notre projet et notre stratégie de développement dans le Partenariat oriental Pays, à savoir Moldova, Ukraine, Bélarus, Azerbaïdjan, Arménie et Géorgie.

Comme l'a souligné M. Vassilis Maragos, chef d'unité - DG Near de la Commission européenne dans une récente interview datée de juillet 2020 «[….] façonner les relations avec le partenariat oriental est une étape fondamentale vers l'intégration européenne ». Il a également attiré l'attention sur le fait que «la démocratie et l'état de droit restent deux piliers sur lesquels toute autre question socio-économique et politique telle que la transition verte, la transformation numérique et des partenariats équitables doit s'appuyer."

Rejoignez-nous pour un webinaire en ligne sur 21 décembrest, 2020 à 14h pour en savoir plus sur notre stratégie dans la région du partenariat oriental!

Tout à fait conforme à ces principes, le webinaire dévoilera les vues et le plan d'action de l'ALDA pour contribuer à la processus de transformation et d'autonomisation des communautés basées sur le partenariat oriental.

Le rendez-vous, ouvert à tous les membres et partenaires de l'ALDA, est le Lundi, 21 décembrest, 2020, à 14h CET.

Mme Antonella Valmorbida, Le secrétaire général de l'ALDA ouvrira le panel et le webinaire sera organisé par Mme Shorena Khukhua, membre du Conseil d'administration fraîchement élu et par M. Alexandru Coica, Coordinateur régional du partenariat oriental.

 

Pour avoir un meilleur cadre de la situation, il est essentiel de garder à l'esprit que la zone du partenariat oriental est une voie de travail clé pour l'ALDA, depuis 2006. Nos objectifs stratégiques pour les années à venir sont de renforcer notre présence dans cette région, en responsabilisant autorités locales et mise en œuvre de la décentralisation et des réformes territoriales.

Membres et partenaires ALDA, vous pouvez vous inscrire PAR CE LIEN pour participer à la conversation et nous donner votre vision et votre opinion personnelles sur notre plan et commencer à réfléchir à d'éventuelles coopérations et projets dans la région!

Dernier point mais non le moindre de la série de webinaires promus par ALDA pour déployer notre nouveau plan stratégique, la quatrième réunion-discussion en ligne se concentrera sur notre projet et notre stratégie de développement dans le Partenariat oriental Pays, à savoir Moldova, Ukraine, Bélarus, Azerbaïdjan, Arménie et Géorgie.

Comme l'a souligné M. Vassilis Maragos, chef d'unité - DG Near de la Commission européenne dans une récente interview datée de juillet 2020 «[….] façonner les relations avec le partenariat oriental est une étape fondamentale vers l'intégration européenne ». Il a également attiré l'attention sur le fait que «la démocratie et l'état de droit restent deux piliers sur lesquels toute autre question socio-économique et politique telle que la transition verte, la transformation numérique et des partenariats équitables doit s'appuyer."

Rejoignez-nous pour un webinaire en ligne sur 21 décembrest, 2020 à 14h pour en savoir plus sur notre stratégie dans la région du partenariat oriental!

Tout à fait conforme à ces principes, le webinaire dévoilera les vues et le plan d'action de l'ALDA pour contribuer à la processus de transformation et d'autonomisation des communautés basées sur le partenariat oriental.

Le rendez-vous, ouvert à tous les membres et partenaires de l'ALDA, est le Lundi, 21 décembrest, 2020, à 14h CET.

Mme Antonella Valmorbida, Le secrétaire général de l'ALDA ouvrira le panel et le webinaire sera organisé par Mme Shorena Khukhua, membre du Conseil d'administration fraîchement élu et par M. Alexandru Coica, Coordinateur régional du partenariat oriental.

 

Pour avoir un meilleur cadre de la situation, il est essentiel de garder à l'esprit que la zone du partenariat oriental est une voie de travail clé pour l'ALDA, depuis 2006. Nos objectifs stratégiques pour les années à venir sont de renforcer notre présence dans cette région, en responsabilisant autorités locales et mise en œuvre de la décentralisation et des réformes territoriales.

Membres et partenaires ALDA, vous pouvez vous inscrire PAR CE LIEN pour participer à la conversation et nous donner votre vision et votre opinion personnelles sur notre plan et commencer à réfléchir à d'éventuelles coopérations et projets dans la région!


Déploiement du cadre stratégique de l'ALDA pour les Balkans

Les origines de l'ALDA en tant qu'association européenne que nous connaissons aujourd'hui sont profondément ancrées dans les Balkans, région qui a vu, au début des années 90, la création de la première agence de la démocratie locale, qui aurait donné naissance à l'ALDA en décembre 1999.

Après près de 30 ans de présence dans les Balkans, comment l'ALDA envisage-t-elle de poursuivre son action? Quels plans pour soutenir et développer le réseau LDA dans la zone et quels projets de coopération et de décentralisation, pour soutenir la société civile et les autorités locales, facilitant ainsi l'adhésion de leurs pays à l'UE?

Vous souhaitez en savoir plus sur le nouveau plan stratégique de l'ALDA pour la région clé des Balkans occidentaux? Rejoignez-nous pour un webinaire en ligne sur 17 décembre, 2020 à 2 heures de l'après-midi!

Nous vous fournirons toutes les réponses lors du premier webinaire régional axé exclusivement sur le plan stratégique de l'ALDA dans la région des Balkans pour les 4 prochaines années le Jeudi, 17 décembre, 2020, à 14h00 CET est disponible via CE LIEN.

La conversation sera menée par Monsieur Oriano Otočan, Président d'ALDA, Mme Antonella Valmorbida, Secrétaire générale de l'ALDA, Mme Nataša Vučković, et Monsieur Emir Coric, Les membres du conseil d'administration, Mme Stanka Parac, Président du Balkan Network for Local Democracy -BNLD et Mme Ivana Petrovska, Coordinateur régional des Balkans.

Ce qui est extrêmement précieux, c'est votre avis et commentaires pour connaître vos points de vue sur notre plan pour commencer à réfléchir à la manière de coopérer ensemble dans le régional!

Les origines de l'ALDA en tant qu'association européenne que nous connaissons aujourd'hui sont profondément ancrées dans les Balkans, région qui a vu, au début des années 90, la création de la première agence de la démocratie locale, qui aurait donné naissance à l'ALDA en décembre 1999.

Après près de 30 ans de présence dans les Balkans, comment l'ALDA envisage-t-elle de poursuivre son action? Quels plans pour soutenir et développer le réseau LDA dans la zone et quels projets de coopération et de décentralisation, pour soutenir la société civile et les autorités locales, facilitant ainsi l'adhésion de leurs pays à l'UE?

Vous souhaitez en savoir plus sur le nouveau plan stratégique de l'ALDA pour la région clé des Balkans occidentaux? Rejoignez-nous pour un webinaire en ligne sur 17 décembre, 2020 à 2 heures de l'après-midi!

Nous vous fournirons toutes les réponses lors du premier webinaire régional axé exclusivement sur le plan stratégique de l'ALDA dans la région des Balkans pour les 4 prochaines années le Jeudi, 17 décembre, 2020, à 14h00 CET est disponible via CE LIEN.

La conversation sera menée par Monsieur Oriano Otočan, Président d'ALDA, Mme Antonella Valmorbida, Secrétaire générale de l'ALDA, Mme Nataša Vučković, et Monsieur Emir Coric, Les membres du conseil d'administration, Mme Stanka Parac, Président du Balkan Network for Local Democracy -BNLD et Mme Ivana Petrovska, Coordinateur régional des Balkans.

Ce qui est extrêmement précieux, c'est votre avis et commentaires pour connaître vos points de vue sur notre plan pour commencer à réfléchir à la manière de coopérer ensemble dans le régional!


Déploiement du cadre stratégique de l'ALDA dans la région méditerranéenne

Le deuxième de la série de quatre webinaires consacrée à la divulgation de Les vues stratégiques de l'ALDA pour 2020-2024, se concentrera sur la région méditerranéenne.

Après avoir analysé son plan d'action pour l'Europe, dans le deuxième webinaire Mme Antonella Valmorbida, Secrétaire général de l'ALDA, Monsieur Alessandro Perelli, Vice-président de l'ALDA et Mme Giulia Sostero, Le coordinateur de la zone MED illustrera les vues de l'ALDA pour la Méditerranée.

Rejoignez le 2e webinaire régional et découvrez notre nouveau plan stratégique pour la région méditerranéenne pour 2020-2024!

Le rendez-vous est sur Lundi, 14 décembre, 2020, à 14h00 CET et il est ouvert à tous les membres et partenaires de l'ALDA désireux d'avoir un aperçu de nos activités dans la zone au cours des dernières années et de connaître nos intentions de favoriser notre présence et surtout la coopération avec les autorités et les OSC au niveau local en Méditerranée.

En effet, ALDA n'a cessé de croître en nombre d'activités et de membres dans la zone MED au cours des 10 dernières années, une amélioration qui a également conduit à l'ouverture de deux Agences de Démocratie Locale, une à Kairouan (Tunisie) et à Tétouan (Maroc).

ALDA veut avoir une présence plus forte dans la région pour contribuer au développement économique local basé sur une approche plus durable et équitable, en soutenant processus de décentralisation, communautés locales et autonomisation de la société civile.

INSCRIVEZ-VOUS ICI pour rejoindre la conversation et rencontrons-nous en ligne sur Lundi, 14 décembre, 2020, à 14h CET.

Le deuxième de la série de quatre webinaires consacrée à la divulgation de Les vues stratégiques de l'ALDA pour 2020-2024, se concentrera sur la région méditerranéenne.

Après avoir analysé son plan d'action pour l'Europe, dans le deuxième webinaire Mme Antonella Valmorbida, Secrétaire général de l'ALDA, Monsieur Alessandro Perelli, Vice-président de l'ALDA et Mme Giulia Sostero, Le coordinateur de la zone MED illustrera les vues de l'ALDA pour la Méditerranée.

Rejoignez le 2e webinaire régional et découvrez notre nouveau plan stratégique pour la région méditerranéenne pour 2020-2024!

Le rendez-vous est sur Lundi, 14 décembre, 2020, à 14h00 CET et il est ouvert à tous les membres et partenaires de l'ALDA désireux d'avoir un aperçu de nos activités dans la zone au cours des dernières années et de connaître nos intentions de favoriser notre présence et surtout la coopération avec les autorités et les OSC au niveau local en Méditerranée.

En effet, ALDA n'a cessé de croître en nombre d'activités et de membres dans la zone MED au cours des 10 dernières années, une amélioration qui a également conduit à l'ouverture de deux Agences de Démocratie Locale, une à Kairouan (Tunisie) et à Tétouan (Maroc).

ALDA veut avoir une présence plus forte dans la région pour contribuer au développement économique local basé sur une approche plus durable et équitable, en soutenant processus de décentralisation, communautés locales et autonomisation de la société civile.

INSCRIVEZ-VOUS ICI pour rejoindre la conversation et rencontrons-nous en ligne sur Lundi, 14 décembre, 2020, à 14h CET.


Déploiement du cadre stratégique de l'ALDA pour… l'Europe!

Comme annoncé précédemment, ALDA a annoncé le lancement de 4 webinaires régionaux, gratuits et ouverts aux membres et partenaires de l'ALDA, dans le but de déployer le Nouveau Plan stratégique pour 2020-2024.

La première réunion-discussion en ligne portera sur les Espace européen et la future stratégie d'ALDA pour renforcer la démocratie locale dans le Vieux Continent.

Rejoignez le 1er webinaire régional européen et découvrez notre nouveau plan stratégique pour 2020-2024!

Le rendez-vous est sur Lundi, 7 décembre, 2020, à 14h00 CET et il est ouvert à tous les membres et partenaires de l'ALDA.

La conversation sera menée par Monsieur Oriano Otočan, Président d'ALDA, Mme Antonella Valmorbida, Secrétaire général de l'ALDA, M. Francesco Zarzana et M. Bartłomiej Ostrowski, Vice-présidents de l'ALDA.

Le réseau de l'ALDA en Europe est bien développé et varié: pourtant, un effort supplémentaire pour impliquer les parties prenantes locales est fondamental afin d'avoir un impact et être, ensemble, de puissants moteurs de changement.

Membres et partenaires de l'ALDA, INSCRIVEZ-VOUS ICI pour rejoindre la conversation et rencontrons-nous en ligne pour découvrir notre stratégie, actions planifiées et valeurs des piliers!

Comme annoncé précédemment, ALDA a annoncé le lancement de 4 webinaires régionaux, gratuits et ouverts aux membres et partenaires de l'ALDA, dans le but de déployer le Nouveau Plan stratégique pour 2020-2024.

La première réunion-discussion en ligne portera sur les Espace européen et la future stratégie d'ALDA pour renforcer la démocratie locale dans le Vieux Continent.

Rejoignez le 1er webinaire régional européen et découvrez notre nouveau plan stratégique pour 2020-2024!

Le rendez-vous est sur Lundi, 7 décembre, 2020, à 14h00 CET et il est ouvert à tous les membres et partenaires de l'ALDA.

La conversation sera menée par Monsieur Oriano Otočan, Président d'ALDA, Mme Antonella Valmorbida, Secrétaire général de l'ALDA, M. Francesco Zarzana et M. Bartłomiej Ostrowski, Vice-présidents de l'ALDA.

Le réseau de l'ALDA en Europe est bien développé et varié: pourtant, un effort supplémentaire pour impliquer les parties prenantes locales est fondamental afin d'avoir un impact et être, ensemble, de puissants moteurs de changement.

Membres et partenaires de l'ALDA, INSCRIVEZ-VOUS ICI pour rejoindre la conversation et rencontrons-nous en ligne pour découvrir notre stratégie, actions planifiées et valeurs des piliers!