La secrétaire générale de l'ALDA - Antonella Valmorbida - accompagnée de Katica Janeva - directrice du bureau de l'ALDA à Skopje et coordinatrice pour l'Europe du Sud-Est - s'est rendue au Kosovo* et en Macédoine du Nord pour une mission institutionnelle, du 27 au 30 septembre. Plusieurs réunions et événements étaient au programme, dont un avec Emir Coric, membre du conseil d'administration de l'ALDA.

Mais avant de poursuivre, quelques remarques préliminaires s'imposent. D'un point de vue général, il ne fait aucun doute que l'ALDA est considérée comme un partenaire stable et stratégique pour les membres et les parties prenantes dans la région, compte tenu du bureau opérationnel à Skopje, des 8 Agences de Démocratie Locale et des plus de 40 membres que l'ALDA compte dans la région. Enfin, l'ALDA est également parmi les fondateurs du le Réseau balkanique pour la démocratie locale (BNLD), depuis 2019.

Dans cette optique, le 29 septembre, Mme Valmorbida et Mme Janeva ont rencontré Emir Coric, membre du conseil d'administration (CA) de l'ALDA et représentant de la municipalité de Centar, en Macédoine du Nord. Compte tenu de la grande et fructueuse relation entre l'ALDA et ses membres du CE, cette occasion de partage et de dialogue a été aussi positive et stimulante que prévu. Ainsi, des questions clés ont été discutées, notamment en ce qui concerne la nouvelle stratégie et la vision de l'ALDA avec les membres de la région des Balkans.


M. Coric , membre du conseil d'administration, dit que "les priorités de l'Association pour la Région doivent être traduites en décentralisation, subsidiarité et interaction avec les citoyens".


Plus en profondeur, une discussion plus large sur les initiatives de l'ALDA pour soutenir la coopération régionale et les processus d'intégration de l'UE dans la Région était au cœur du sujet. Ainsi, la promotion de la démocratie locale et de la participation des citoyens comme condition préalable au développement local durable est essentielle dans le travail et l'engagement de l'ALDA dans les régions des Balkans. 

En outre, les exemples positifs de:

  • "Link4Cooperation” le projet est basé sur le principe ELoGE ; 
  • "VALID" - un projet de l'Europe pour les citoyens, dirigé par la municipalité de Peja ; et. 
  • "DAFLS" - projet ERASMUS+ avec l'université de Caen, l'université de Skopje et l'université de Belgrade.

témoignent clairement des impacts importants et positifs que l'ALDA, et ses membres, ont dans la région. Ainsi, comme l'a également souligné M. Coric, "les priorités de l'Association pour la Région doivent être traduites en décentralisation, subsidiarité et interaction avec les citoyens".

Dans l'ensemble, la réunion a été non seulement une excellente occasion de discuter ensemble de l'avenir de l'Association dans la région des Balkans, mais aussi de se voir en personne, en passant un temps précieux ensemble.

***
Vous trouverez de plus amples informations sur la mission ici.
Réunion avec Zoran Dimitrovski - vice-ministre de l'autonomie locale (Macédoine du Nord).

Réunion avec Elbert Krasniqi - ministre de l'Administration des collectivités locales (RKS).

Mises à jour sur l'initiative " ELoGE " en Croatie et en Macédoine du Nord.