“Bored of Borders”: ACHIEVE (Awareness of Common History for Identifying and Extending the Values of Europe) project final event  took place from the 4th to the 5th of April in Vicenza, Italy. Organised by Istituto Rezzara, the meeting was held in a hybrid mode allowing all the partners, 14 from 13 different countries, to join the event. 

Councillor Francesco Faresin from Breganze Municipality, leader of the project, gave his opening speech, welcoming the partners to the event. The latter, after having discussed the financial reporting on the project, presented the last Local Path done by each organisation, together with the results achieved and the future objectives.  

As stated by the partners, the activities carried out during the project have been an opportunity to increase awareness on the European identity, observe and evaluate people’s behaviour toward Euroscepticism, and provide the tools to fight its wide spread.  

En outre, dans l'après-midi, un événement public a été organisé avec la présentation du projet, suivie d'un exposé de chaque partenaire sur ses activités, ses valeurs et ses objectifs. Ensuite, Global Citizenship Map, lancé par l'ALDA, a rassemblé tous les matériaux (photos, vidéos, articles) liés aux projets, enregistrant toutes les activités mises en œuvre.


"Bored of Borders": une occasion de confronter et d'échanger des idées et des perspectives


La première journée de l'événement s'est terminée par l'atelier intitulé "Mouvement des personnes. Le passage des frontières à la lumière de la récente crise". Plus précisément, le séminaire a porté sur la migration et l'euroscepticisme, il a été coordonné par le professeur Giuseppe Franco Pesavento et compté avec la présence du professeur Vittorio Pontello et de Khrystyna Kvartsiana, responsable du développement des programmes de l'ALDA, qui ont présenté leurs réflexions sur la crise actuelle.

L'atelier a donc été une occasion considérable de confronter et d'échanger des idées et des perspectives sur l'attaque actuelle de la Russie en Ukraine. Cet atelier était d'autant plus significatif que les participants appartenaient à différents pays, certains membres de l'Europe et d'autres voisins. Khrystyna Kvartsiana a partagé ses idées non seulement à partir de son expertise professionnelle, mais aussi de son expérience personnelle en tant que citoyenne ukrainienne. 

Le deuxième jour a été consacré à l'évaluation du projet. Les partenaires ont partagé leurs points de vue sur le développement du projet et ses aspects les plus forts et les plus faibles. 

La journée s'est terminée par une visite du centre ville de Vicenza. Les partenaires ont bénéficié d'une excellente guide, Silvia De Mori, de l'Istituto Rezzara, qui a partagé avec enthousiasme ses connaissances sur l'histoire de l'art.

Enfin, l'ALDA tient à remercier l'Istituto Rezzara pour son accueil chaleureux.