youth

Le 6 mai, l'ALDA a eu l'occasion de discuter du changement climatique, ainsi que du rôle des jeunes dans ce domaine et de ce que la communauté fait avec le projet Climate of Change, pour améliorer la situation dans laquelle nous vivons.

Dans le cadre magnifique de la Villa Schutzenberger au centre ville de Strasbourg, pendant l'Assemblée Générale de l'ALDA et le Sommet de Strasbourg, l'Association a organisé un atelier, avec la participation du Jeune Fédéraliste Européen français.

Cet atelier était la situation idéale pour la diffusion du projet et des résultats de la recherche menée pendant la mise en œuvre avec une présentation du rapport des études de cas, du rapport sur l'économie humaine et de l'enquête IPSOS.

Le projet, la campagne et la pétition (signée par de nombreuses personnes !) ont été promus et ont servi de base à la discussion. Les panélistes étaient des représentants de la jeunesse française, engagés dans la lutte contre le changement climatique et le lien avec les migrations.


Les préoccupations des jeunes en matière d'environnement et leur connaissance des migrations induites par le climat au cœur du débat


Les participants et les organisateurs ont pu discuter de divers sujets, modérés par l'équipe Climat de changement de l'ALDA, et lancer un dialogue sur les thèmes abordés par le projet, notamment les 4 points promus par la pétition qui ont été au cœur de la conversation et ont montré l'intérêt des jeunes pour ce sujet.

De plus, l'ALDA a créé un moment d'échange grâce auquel l' importance de l'implication des jeunes, et leur rôle dans ce cadre, est apparue. Il y a donc une forte sensibilisation des jeunes à l'environnement et aux questions environnementales.

Plus en profondeur, l'ALDA a posé aux trois panélistes plusieurs questions sur les préoccupations des jeunes en matière d'environnement et de connaissance des migrations induites par le climat, ouvrant ainsi des débats très intéressants auxquels le public, principalement composé de lycéens et d'étudiants universitaires a participé, montrant non seulement ses perplexités et ses craintes à ce sujet, mais suggérant également différents modèles de gestion de ces sujets, faisant preuve de conscience et d'intérêt.

Qu'est-ce qui est ressorti de l'atelier sur Climate of Change ?

L'ALDA s'est rendu compte que les jeunes générations ont le désir de s'impliquer dans les processus de changement pour l'avenir de notre planète. Une fois de plus, grâce à cet atelier, les partenaires et le public comprennent mieux à quel point il est important de donner la parole aux jeunes et de donner de l'espace à leurs initiatives. Écouter leurs demandes est la première étape pour lancer un #Climateofchange.