On 28 and 29 June 2022, 16 partners from 8 different countries met (both in person and virtually) for the official launch of the new Horizon Europe NEVERMORE project.

Le projet, dont ALDA est partenaire, est déterminé à soutenir l'excellence dans la recherche sur la science du climat et la politique climatique. L'accent est mis sur la théorie de la modélisation afin de faire un pas en avant significatif pour surmonter l'actuelle approche silo* en faveur d'une évaluation intégrée pour évaluer les impacts, les risques et les interactions du changement climatique à travers les secteurs, ainsi que les stratégies d'adaptation et d'atténuation vers une société climatiquement neutre et résiliente, en s'appuyant sur les multiples rétroactions qui se produisent entre les variables impliquées dans le changement climatique.

Au cours de ces deux jours de travail intense à Trente au siège de la Fondation Bruno Kessler, chef de file du projet, les partenaires ont discuté des futures étapes à franchir et ont échangé leurs idées et leur vision du projet.

Plus précisément, ALDA, en particulier, sera chargée de développer une stratégie efficace de communication et de diffusion du projet. Cette dernière comprendra également la création et l'engagement de cinq conseils locaux et d'un conseil transnational de parties prenantes qui seront le point de rencontre entre le projet et la société. Ainsi, les conseils susmentionnés impliqueront tous les acteurs qui sont concrètement impliqués dans le changement climatique et les politiques connexes.


NEVERMORE : soutenir l'excellence dans la recherche sur la science du climat et la politique climatique


Au cours de la réunion, les partenaires du projet NEVERMORE ont présenté leurs actions pour les 4 prochaines années et les zones géographiques des 5 études de cas qui seront suivies tout au long de cette période.                                  

  1. Sitia, île de Crète (EL), un endroit qui prospère grâce à l'agriculture et au tourisme et où les principaux problèmes sont : l'augmentation du niveau de la mer, les inondations et les sécheresses, la nécessité de préserver la biodiversité, la chaîne alimentaire et l'archéologie.
  2. La région du Trentin (IT), une région montagneuse dont les principaux domaines d'action sont le tourisme (principalement l'hiver) et l'énergie et où les défis les plus importants à relever résident dans l'augmentation de la température, le caractère imprévisible des précipitations et la modification de la dynamique climatique saisonnière.
  3. La région boréale des comtés de Västerbotten et Norrbotten (SE), région caractérisée par la production d'énergie, le tourisme et l'élevage de rennes, et qui connaît actuellement une augmentation de la température, entraînant des schémas de précipitations imprévisibles, tout en modifiant la dynamique climatique saisonnière.
  4. Région de Murcie (ES), région méditerranéenne dont le contexte socio-économique est caractérisé par l'agriculture, le tourisme et l'industrie, qui connaît une désertification due à l'érosion des sols dans les systèmes agricoles et qui a besoin d'un système de gestion de l'eau plus durable.
  5. La zone humide du delta du Danube (RO) où l'agriculture, le faible niveau d'éducation et la dépendance économique constituent le cadre général de la région. Il est donc nécessaire de protéger l'environnement et la richesse ethnique, de promouvoir le tourisme durable et l'éco-agriculture, et de mieux gérer les terres.

Dans l'ensemble, ces deux jours ont été un début réussi, et une bonne synergie est née, ouvrant la voie aux 4 prochaines années du projet.

Stay tuned and follow NEVERMORE’s social pages: TWITTER| INSTAGRAM| YOUTUBE|

***
Le projet NEVERMORE Horizon Eu comprend les partenaires suivants :

  • AUTRICHE : Le Centre pour l'Innovation Sociale (ZSI) ;
  • FRANCE : L'Association Européenne pour la Démocratie Locale (ALDA) ;
  • ALLEMAGNE : Institut de Potsdam pour la Recherche sur l'Impact Climatique (PIK) ;
  • GRÈCE : Centre national de recherche scientifique "Demokritos" (NCSRD), Municipalité de Sita ;
  • ITALIE : Fondation Bruno Kessler (FBK), Rina Consulting Spa, Centre Euro-Méditerranéen sur le Changement Climatique (CMCC), Province Autonome de Trente (PAT) ;
  • ROUMANIE : Software Imagination & Vision SRL (SIMAVI), Préfecture du Comté de Tulcea ;
  • ESPAGNE : Centre Technologique CARTIF, Université de Valladolid (UVa), Institut de Développement de la Région de Murcie (INFO Murcie) ;
  • SUÈDE : Institut Suédois de Recherche sur l'Environnement (IVL), Energikontor Norr- Agence de l'Énergie du Nord de la Suède.

 

***

🇦🇲 Read the news in Armenian

🇬🇪 Read the news in Georgian

🇷🇴 Read the news in Romanian

🇺🇦 Read the news in Ukrainian