Les épisodes de la série ALDA Talks continuent de fournir un espace de discussion sûr pour explorer des sujets importants de notre époque avec une approche partagée.

L'ALDA Talk qui a eu lieu dans l'après-midi de mercredi 16 décembre a abordé la question de l'égalité des genres et de l’empowerment féminin, un sujet très pertinent pour parvenir à un développement durable, dans le cadre de l’objectif de développement durable n°5.

Malgré certains progrès réalisés ces dernières années, il reste de nombreux défis à relever pour parvenir à une véritable égalité des sexes et les effets liés à la COVID-19 ont aggravé la situation.

Cette ALDA Talk, organisée en collaboration avec le projet BRIGHT, a été introduite par notre chef de projet Dolinda Cavallo, qui a animé un panel d'experts en matière d'égalité des genres qui ont contribué à la discussion en abordant la question sous différents points de vue, tels que l'équilibre entre la vie professionnelle et la vie privée des hommes et des femmes, les inégalités, la discrimination et les relations sociales de pouvoir.

Un ALDA talk qui aborde l'égalité des genres à 360°

Les membres, les partenaires et tous ceux qui ont participé à la conférence ont eu l'occasion d'assister et de contribuer aux présentations suivantes:

  • Rosanna Scaricabarozzi , chef de l'unité Genre et justice économique chez ActionAid Italia a tracé les lignes autour du projet Bright for Women et du projet WE-GO , un projet ayant pour mission principale l'autonomisation économique des femmes, financé par le REC (Rights, Equality and Citoyenneté) de l’Union européenne.
  • Stanimira Adjimitova, du Centre pour le développement des communautés durables (CSCD - Bulgarie) a attiré l'attention sur les raisons pour lesquelles l'égalité des genres est réellement importante de nos jours.
  • Giovanna Vingelli, de l'Université de Calabre (Centre d'études sur les femmes «Milly Villa» - Italie) a présenté «l'engagement stratégique pour l'égalité des genres 2016 - 2019».
  • Fiori A. Zafeiropoulou de la SOFFA - Social Fashion Factory (Grèce) a parlé de «La nouvelle ère du féminisme. Le rôle du pouvoir féminin dans le changement systémique de l'industrie textile ».
  • Diana Georgieva, qui travaille également pour le Centre pour le développement des communautés durables (CSCD - Bulgarie), a animé un séminaire sur les "bonnes pratiques" : L'empowerment économique - un moyen de sortir de la violence des partenaires".

Vous n'avez pas eu la possibilité d’assister à la conférence ? Jetez un œil sur le compte Youtube de l'ALDA : nous allons bientôt mettre en ligne le podcast !

Les épisodes de la série ALDA Talks continuent de fournir un espace de discussion sûr pour explorer des sujets importants de notre époque avec une approche partagée.

L'ALDA Talk qui a eu lieu dans l'après-midi de mercredi 16 décembre a abordé la question de l'égalité des genres et de l’empowerment féminin, un sujet très pertinent pour parvenir à un développement durable, dans le cadre de l’objectif de développement durable n°5.

Malgré certains progrès réalisés ces dernières années, il reste de nombreux défis à relever pour parvenir à une véritable égalité des sexes et les effets liés à la COVID-19 ont aggravé la situation.

Cette ALDA Talk, organisée en collaboration avec le projet BRIGHT, a été introduite par notre chef de projet Dolinda Cavallo, qui a animé un panel d'experts en matière d'égalité des genres qui ont contribué à la discussion en abordant la question sous différents points de vue, tels que l'équilibre entre la vie professionnelle et la vie privée des hommes et des femmes, les inégalités, la discrimination et les relations sociales de pouvoir.

Un discours de l'ALDA sur l'égalité des sexes à tous les niveaux

Les membres, les partenaires et tous ceux qui ont participé à la conférence ont eu l'occasion d'assister et de contribuer aux présentations suivantes:

  • Rosanna Scaricabarozzi , chef de l'unité Genre et justice économique chez ActionAid Italia a tracé les lignes autour du projet Bright for Women et du projet WE-GO , un projet ayant pour mission principale l'autonomisation économique des femmes, financé par le REC (Rights, Equality and Citoyenneté) de l’Union européenne.
  • Stanimira Adjimitova, du Centre pour le développement des communautés durables (CSCD - Bulgarie) a attiré l'attention sur les raisons pour lesquelles l'égalité des sexes est réellement importante de nos jours.
  • Giovanna Vingelli, de l'Université de Calabre (Centre d'études sur les femmes «Milly Villa» - Italie) a présenté «l'engagement stratégique pour l'égalité des genres 2016 - 2019».
  • Fiori A. Zafeiropoulou de la SOFFA - Social Fashion Factory (Grèce) a parlé de «La nouvelle ère du féminisme. Le rôle du pouvoir féminin dans le changement systémique de l'industrie textile ».
  • Diana Georgieva, qui travaille également pour le Centre pour le développement des communautés durables (CSCD - Bulgarie), a animé un séminaire sur les "bonnes pratiques" : L'empowerment économique - un moyen de sortir de la violence des partenaires".

Vous n'avez pas eu la possibilité d’assister à la conférence ? Jetez un œil sur le compte Youtube de l'ALDA : nous allons bientôt mettre en ligne le podcast !