Le 21 janvier, ALDA et le Réseau des Balkans pour la démocratie locale (BNLD) a tenu une réunion avec des représentants de la Commission européenne. Le personnel du Direction générale des négociations de voisinage et d'élargissement de la Commission (DG PROCHE) travaille sur Balkans occidentaux eu la chance de mieux connaître les Projets que l'ALDA et les Agences de Démocratie Locale (ADL) mettent en œuvre dans la Région ainsi que les retours d'expérience des activités que nous avons menées au niveau local.

Mme Stanka Parac, Présidente du Balkan Network for Local Democracy, a présenté le BNLD et notre approche pour soutenir la coopération régionale tout en soulignant les efforts que le BNLD et les ADL font pour promouvoir les processus d'intégration dans l'UE. La création du BNLD lui-même était le résultat du soutien de la CE à la mise en réseau et à la création de partenariats. En ce qui concerne l'adhésion à l'UE, notre objectif principal est la réforme de l'administration publique, la gouvernance économique et démocratique, les questions sociales et l'état de droit. Nous sommes connus dans la Région pour notre travail sur la paix et la réconciliation au cours des 20 dernières années, en particulier auprès des jeunes. 

M. Colin Wolfe, Chef d'unité pour la coopération régionale et les programmes a confirmé l'importance pour le niveau local de faire partie du processus d'intégration de l'UE. Les autorités locales sont des parties prenantes importantes responsables de la mise en œuvre de nombreuses politiques de l'UE dans les pays respectifs. Les processus démocratiques partent du niveau local et devraient y être encouragés. La Commission européenne soutient la coopération de la société civile et des autorités locales avec le programme régional RELOAD dont la deuxième phase vient de démarrer.

De plus, lors de la réunion, les délégués des ADL ont eu la chance de prendre la parole et de partager leurs points de vue sur la question principale de chaque pays, de la situation des processus démocratiques au statut de la démocratie dans la période post-électorale au Monténégro résultats des élections locales tant attendues à Mostar, aux questions bilatérales et aux réformes clés en Macédoine du Nord…

Les processus démocratiques partent du niveau local et devraient y être encouragés

Le Personnel de la DG NEAR travaillant sur les différents pays des Balkans occidentaux a confirmé que l'Union européenne déploie des efforts considérables pour rendre les processus d'adhésion à l'UE plus visibles au niveau local, dans chaque communauté. En effet, au cours de la prochaine période de programmation, l'UE mettra davantage l'accent sur les projets avec les autorités locales.

Les commissions européennes, la DG NEAR et les délégations de tous les pays déploient des efforts significatifs pour inclure la société civile dans l'élaboration des politiques et la programmation. À cet égard, l'ALDA et le BNLD ont participé activement aux consultations pour la planification des instruments d'aide de préadhésion (IAP III) et à la rédaction de lignes directrices pour la société civile dans la région de l'élargissement 2021-2027.

Cette réunion, à laquelle ont participé plus de 30 représentants de la Commission européenne et de l'ALDA, du BNLD et des délégués des ADL, a prouvé à quel point l'élaboration de politiques inclusives devrait être et à quel point le dialogue est important. L'ALDA et le BNLD continuent de suivre attentivement les politiques de la Commission européenne dans les Balkans occidentaux et soutiennent les processus d'adhésion à l'UE dans la région.

Le 21 janvier, ALDA et le Réseau des Balkans pour la démocratie locale (BNLD) a tenu une réunion avec des représentants de la Commission européenne. Le personnel du Direction générale des négociations de voisinage et d'élargissement de la Commission (DG PROCHE) travaille sur Balkans occidentaux eu la chance de mieux connaître les Projets que l'ALDA et les Agences de Démocratie Locale (ADL) mettent en œuvre dans la Région ainsi que les retours d'expérience des activités que nous avons menées au niveau local.

Mme Stanka Parac, Présidente du Balkan Network for Local Democracy, a présenté le BNLD et notre approche pour soutenir la coopération régionale tout en soulignant les efforts que le BNLD et les ADL font pour promouvoir les processus d'intégration dans l'UE. La création du BNLD lui-même était le résultat du soutien de la CE à la mise en réseau et à la création de partenariats. En ce qui concerne l'adhésion à l'UE, notre objectif principal est la réforme de l'administration publique, la gouvernance économique et démocratique, les questions sociales et l'état de droit. Nous sommes connus dans la Région pour notre travail sur la paix et la réconciliation au cours des 20 dernières années, en particulier auprès des jeunes. 

M. Colin Wolfe, Chef d'unité pour la coopération régionale et les programmes a confirmé l'importance pour le niveau local de faire partie du processus d'intégration de l'UE. Les autorités locales sont des parties prenantes importantes responsables de la mise en œuvre de nombreuses politiques de l'UE dans les pays respectifs. Les processus démocratiques partent du niveau local et devraient y être encouragés. La Commission européenne soutient la coopération de la société civile et des autorités locales avec le programme régional RELOAD dont la deuxième phase vient de démarrer.

De plus, lors de la réunion, les délégués des ADL ont eu la chance de prendre la parole et de partager leurs points de vue sur la question principale de chaque pays, de la situation des processus démocratiques au statut de la démocratie dans la période post-électorale au Monténégro résultats des élections locales tant attendues à Mostar, aux questions bilatérales et aux réformes clés en Macédoine du Nord…

Les processus démocratiques partent du niveau local et devraient y être encouragés

Le Personnel de la DG NEAR travaillant sur les différents pays des Balkans occidentaux a confirmé que l'Union européenne déploie des efforts considérables pour rendre les processus d'adhésion à l'UE plus visibles au niveau local, dans chaque communauté. En effet, au cours de la prochaine période de programmation, l'UE mettra davantage l'accent sur les projets avec les autorités locales.

Les commissions européennes, la DG NEAR et les délégations de tous les pays déploient des efforts significatifs pour inclure la société civile dans l'élaboration des politiques et la programmation. À cet égard, l'ALDA et le BNLD ont participé activement aux consultations pour la planification des instruments d'aide de préadhésion (IAP III) et à la rédaction de lignes directrices pour la société civile dans la région de l'élargissement 2021-2027.

Cette réunion, à laquelle ont participé plus de 30 représentants de la Commission européenne et de l'ALDA, du BNLD et des délégués des ADL, a prouvé à quel point l'élaboration de politiques inclusives devrait être et à quel point le dialogue est important. L'ALDA et le BNLD continuent de suivre attentivement les politiques de la Commission européenne dans les Balkans occidentaux et soutiennent les processus d'adhésion à l'UE dans la région.