A l'occasion de la journée internationale de la femme, le réseau EPD a organisé deux événements en date du 4 mars. Le premier consiste en une discussion entre praticiens et responsables politiques sur la thématique suivante "participation et leadership" en tant que troisième plan d'action sur le genre. De manière générale, le plan d'action de l'UE sur l'égalité des sexes et l'autonomisation des femmes dans l'action extérieure 2021-2025 (GAP III) est constitué de cinq piliers d'actions. Ces derniers comprennent - par exemple – la reconnaissance de l'égalité des sexes et de l'autonomisation des femmes et filles en général comme étant une priorité transversale de l'action extérieure de l'UE ; ainsi que le maintien du travail en étroite collaboration entre les États membres de l'UE en tant que Team Europe au niveau multilatéral, régional et national, tout en favorisant le partenariat avec les différentes parties prenantes, les OSC et les organisations de femmes.

La table ronde au niveau européen axée sur la "promotion de la participation égalitaire et du leadership à travers l'action de l'UE".

Il est naturel que, dans ce cadre, la Journée internationale de la femme coorganisée par l'ALDA prenne une importance particulière. Ainsi, le premier événement du 4 mars (10:00-11:30 CET) sera celui de la table ronde au niveau européen sur le thème "promotion de la participation égalitaire et du leardership à travers l’action de l’UE". Les principaux intervenants prendront la parole :

  • Antonella Valmorbida, Présidente de l'EPD et Secrétaire Générale de l'ALDA
  • Heidi Hautala, Vice-présidente et membre du Parlement européen
  • Brigitte Luggin, Responsable de la politique de genre, DG INTPA
  • Olga Martin Gonzalez, Chargée de la politique de genre, DG NEAR
  • Charlotte Isaksson, Conseillère principale en matière de genre, SEAE

En outre, Giulia Sostero, chef de projet ALDA et coordinatrice de la région MENA, et Afaf Zaddem, déléguée de l'Agence de la démocratie locale en Tunisie, discuteront de l'autonomisation des femmes dans la sphère politique, économique et sociale de la région méditerranéenne, avec un aperçu de la réalité tunisienne.

La participation à la table ronde au niveau de l'UE confirme une fois de plus le rôle de l'ALDA en tant qu'acteur stratégique dans la sphère européenne et partisan de l’implication de la société civile, ainsi qu’en se dressant en tant qu’association de sensibilisation sur des sujets essentiels discutés au niveau international.

 

Lisez les articles pour plus d'informations sur l'événement public

A l'occasion de la journée internationale de la femme, le réseau EPD a organisé deux événements en date du 4 mars. Le premier consiste en une discussion entre praticiens et responsables politiques sur la thématique suivante "participation et leadership" en tant que troisième plan d'action sur le genre. De manière générale, le plan d'action de l'UE sur l'égalité des sexes et l'autonomisation des femmes dans l'action extérieure 2021-2025 (GAP III) est constitué de cinq piliers d'actions. Ces derniers comprennent - par exemple – la reconnaissance de l'égalité des sexes et de l'autonomisation des femmes et filles en général comme étant une priorité transversale de l'action extérieure de l'UE ; ainsi que le maintien du travail en étroite collaboration entre les États membres de l'UE en tant que Team Europe au niveau multilatéral, régional et national, tout en favorisant le partenariat avec les différentes parties prenantes, les OSC et les organisations de femmes.

La table ronde au niveau européen axée sur la "promotion de la participation égalitaire et du leadership à travers l'action de l'UE".

Il est naturel que, dans ce cadre, la Journée internationale de la femme coorganisée par l'ALDA prenne une importance particulière. Ainsi, le premier événement du 4 mars (10:00-11:30 CET) sera celui de la table ronde au niveau européen sur le thème "promotion de la participation égalitaire et du leardership à travers l’action de l’UE". Les principaux intervenants prendront la parole :

  • Antonella Valmorbida, Présidente de l'EPD et Secrétaire Générale de l'ALDA
  • Heidi Hautala, Vice-présidente et membre du Parlement européen
  • Brigitte Luggin, Responsable de la politique de genre, DG INTPA
  • Olga Martin Gonzalez, Chargée de la politique de genre, DG NEAR
  • Charlotte Isaksson, Conseillère principale en matière de genre, SEAE

En outre, Giulia Sostero, chef de projet ALDA et coordinatrice de la région MENA, et Afaf Zaddem, déléguée de l'Agence de la démocratie locale en Tunisie, discuteront de l'autonomisation des femmes dans la sphère politique, économique et sociale de la région méditerranéenne, avec un aperçu de la réalité tunisienne.

La participation à la table ronde au niveau de l'UE confirme une fois de plus le rôle de l'ALDA en tant qu'acteur stratégique dans la sphère européenne et partisan de l’implication de la société civile, ainsi qu’en se dressant en tant qu’association de sensibilisation sur des sujets essentiels discutés au niveau international.

 

Lisez les articles pour plus d'informations sur l'événement public