ALDA poursuit son engagement auprès des communautés locales et en faveur de la démocratie locale

Dix ans se sont écoulés depuis l'étincelle qui a déclenché le phénomène rebaptisé plus tard les «printemps arabes», un mouvement révolutionnaire populaire mené principalement par les jeunes et la société civile. Leur revendication principale était une plus grande liberté et des droits démocratiques et civils, une bonne gouvernance, la participation citoyenne, des valeurs également au cœur des activités de l'ALDA, qui continue d'être présente avec son soutien et ses projets.

Les flammes du suicide largement médiatisé de Mohamed Bouazizi, qui s'est immolé par le feu pour protester contre les abus des autorités au-delà de la Tunisie, ont déclenché des manifestations dans de nombreux pays d'Afrique du Nord et du Proche-Orient tels que l'Égypte, la Libye, la Syrie, l'Irak, l'Algérie , Yémen, Bahreïn, Jordanie et Djibouti, mais aussi, dans une moindre mesure, Mauritanie, Arabie saoudite, Oman, Soudan, Somalie, Maroc et Koweït.

Lire l'intégralité de la déclaration (ici)

ALDA poursuit son engagement auprès des communautés locales et en faveur de la démocratie locale

Dix ans se sont écoulés depuis l'étincelle qui a déclenché le phénomène rebaptisé plus tard les «printemps arabes», un mouvement révolutionnaire populaire mené principalement par les jeunes et la société civile. Leur revendication principale était une plus grande liberté et des droits démocratiques et civils, une bonne gouvernance, la participation citoyenne, des valeurs également au cœur des activités de l'ALDA, qui continue d'être présente avec son soutien et ses projets.

Les flammes du suicide largement médiatisé de Mohamed Bouazizi, qui s'est immolé par le feu pour protester contre les abus des autorités au-delà de la Tunisie, ont déclenché des manifestations dans de nombreux pays d'Afrique du Nord et du Proche-Orient tels que l'Égypte, la Libye, la Syrie, l'Irak, l'Algérie , Yémen, Bahreïn, Jordanie et Djibouti, mais aussi, dans une moindre mesure, Mauritanie, Arabie saoudite, Oman, Soudan, Somalie, Maroc et Koweït.

Lire l'intégralité de la déclaration (ici)