Tbilissi a accueilli, le 29 septembre 2022, la réunion d'IDEA International consacrée à la prochaine présidence suédoise du Conseil européen et à l'agenda démocratique correspondant.

Cette occasion était idéale pour discuter avec des représentants de haut niveau, parmi lesquels S.E. Petr Mikyska, ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République tchèque en Géorgie, et S.E. Ulrik Tideström, ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la Suède en Géorgie, de plusieurs défis qui se posent actuellement à l'Union ainsi qu'à ses pays voisins.

"Comment encourager la démocratie dans les pays d'Europe de l'Est ?” et “Dans quelle mesure l'Europe peut-elle soutenir ce processus ?” Telles étaient les questions posées, qui symbolisaient l'essentiel de l'événement. Ce dernier avait donc précisément pour but d'examiner et de discuter avec des experts et des professionnels de la situation actuelle de l'ensemble de la région du partenariat oriental, de la sécurité et de la défense à l'élargissement.


IDEA International meeting : pour discuter du scénario dans la région du Partenariat oriental et de l'avenir de la démocratie 


Il va sans dire que, compte tenu de la guerre en cours en Ukraine, une grande attention a été accordée aux scénarios possibles qui pourraient se produire, tant en termes de politique de démocratie extérieure de l'UE que de changement de donne pour l'ensemble de la région.

Comme l'a souligné Alexandru Coica, collègue de l'ALDA et coordinateur du partenariat oriental, de la Russie et de l'Asie centrale, qui a rejoint l'IDEA Meeting lors du panel de l'après-midi : "Cette invasion a généré un changement d'attitude, passant d'une intégration politique et d'une démocratisation lentes à une nouvelle mentalité politique consistant à prendre rapidement des décisions politiques radicales.”

Ainsi, à la suite de l'invasion russe, différents acteurs et institutions européens ont dû reconsidérer et réajuster leurs mesures non seulement envers le pays, mais aussi envers la zone concernée. L'ALDA, par exemple, a souligné sa présence en Ukraine, en devenant un partenaire de plus en plus stratégique, concevant ainsi des projets et des initiatives spécifiques pour soutenir les personnes et les civils.

L'ALDA soutiendra toujours des débats positifs et significatifs, à tous les niveaux institutionnels, en particulier lorsqu'il s'agit d'accroître la réalité démocratique et la participation des citoyens.

 

🇦🇲 Read the news in Armenian

🇬🇪 Read the news in Georgian

🇷🇴 Read the news in Romanian

🇺🇦 Read the news in Ukrainian