L'ALDA a participé à la Journée internationale de la démocratie le 15 septembre 2022, organisée par le Comité européen des régions à Bruxelles.

La journée a été divisée en plusieurs sessions avec un large éventail d'orateurs de haut niveau, de défenseurs de la démocratie internationale et de militants des deux côtés de l'Atlantique et du Sud, qui ont abordé les défis du nouvel ordre mondial pour la démocratie. L'accent a été mis sur les mécanismes de protection et de soutien de la démocratie dans le monde.

La session du matin, organisée par International IDEA, portait sur la démocratie à l'ère de la géopolitique. Elle s'est ouverte par le discours clé de Rana Ayyub, une journaliste indienne travaillant pour le Washington Post, qui a souligné la situation en Inde, avec une référence particulière aux violations des droits de l'homme dans la plus grande démocratie du monde.

La discussion s'est ensuite poursuivie par des échanges avec Jerzy Pomianowski, directeur exécutif du European Endowment for Democracy, et Christina Kokkinakis, directrice générale adjointe pour le monde et directrice pour les valeurs et les relations multilatérales au Service européen d'action extérieure (SEAE).

Le deuxième panel s'est concentré sur les Présidences de l'UE et l'Agenda Externe de la Démocratie de l'UE, avec une contribution intéressante de Cecilia Ruthström-Ruin, ambassadrice de la Suède pour les droits de l'homme, la démocratie et l'état de droit, sur la façon dont les démocraties ne se font pas la guerre, et l'engagement de la Suède dans la défense de la démocratie.


Journée internationale de la démocratie 2022 : l'ALDA présente au Comité des régions pour partager avec d'autres OSC et institutions


La journée s'est terminée par un panel du Partenariat Européen pour la Démocratie (EPD), réseau au sein duquel l'ALDA est un membre actif, sur la participation politique des jeunes, avec des interventions de différents orateurs, parmi lesquels Chiara Adamo, Directrice intérimaire pour le développement humain, la migration, la gouvernance et la paix à la Commission européenne.

Ainsi, la dimension démocratique est au cœur du travail de l'Association et des événements tels que celui qui s'est tenu à Bruxelles sont un bon exemple de la manière de s'engager avec d'autres et d'échanger des idées sur le statut de la démocratie dans le monde, puisque 2021 a été une année de recul démocratique supplémentaire dans de nombreux pays du monde. Les principes de l'ALDA reposent donc sur la conviction qu'un monde démocratique global ne peut reposer que sur des communautés locales démocratiques, comme en témoignent également les événements et initiatives organisés, dont l'Assemblée Générale 2022.

Enfin, l'équipe de l'ALDA a participé activement et a eu l'occasion d'échanger des points de vue sur le thème de la démocratie, ses défis et la manière d'engager les gens dans les processus politiques. 

 

***

🇦🇲 Read the news in Armenian

🇬🇪 Read the news in Georgian

🇷🇴 Read the news in Romanian

🇺🇦 Read the news in Ukrainian