La troisième réunion transnationale organisée dans le cadre du projet FOREST s'est tenue les 15 et 16 avril derniers, sur le thème de la certification et de la qualification dans le secteur forestier. La réunion, qui s'est tenue en mode virtuel, a été accueillie par le partenaire du projet, Grm Novo Mesto.

Ainsi, le 15 avril, après les salutations institutionnelles du partenaire du projet Grm Novo Mesto, une conférence publique a été l'occasion pour chaque partenaire de présenter une vue d'ensemble des certifications et qualifications existantes au niveau national, en soulignant les aspects législatifs et de formation. En outre, les points critiques en termes de normalisation par rapport aux autres pays européens ont également été discutés. Des techniciens et formateurs forestiers de 5 pays européens (Italie, Roumanie, Slovénie, Croatie, Autriche) travaillant dans les organisations partenaires du projet ont participé à la réunion

Sécurité sur le lieu de travail, certification, durabilité et innovation, et inclusion des femmes dans le secteur forestier

Le deuxième jour, les discussions ont principalement porté sur l'élaboration d'un manuel pour la normalisation des compétences des travailleurs forestiers. Le livre technique représente, en fait, l'un des principaux résultats du projet. Plus en profondeur, ce dernier rassemblera toutes les bonnes pratiques issues du projet, notamment : la sécurité sur le lieu de travail, la certification, la durabilité et l'innovation, et enfin l'inclusion des femmes dans le secteur forestier. Plus précisément, le manuel contiendra également une analyse comparative des programmes de formation forestière entre les 5 pays partenaires du projet, mettant en évidence les points forts ainsi que les lacunes ; tout en proposant des recommandations et des suggestions pour parvenir à une standardisation européenne de la formation forestière.

D'un point de vue général, les partenaires ont discuté des principales questions à aborder dans le cadre du projet ; comment développer le manuel, tout en définissant les points clés de la publication et un éventuel index. En particulier, une attention particulière a été accordée à l'analyse comparative. Ainsi, par le biais d'un brainstorming interactif, les partenaires ont réfléchi et défini quelles seront les principales cibles à aborder dans la publication et quels seront les objectifs à atteindre.

Enfin, les partenaires ont commencé à discuter et à réfléchir sur la méthodologie et les activités qui suivront.

Finalement, ce dernier aspect sera analysé plus en détail lors d'une prochaine réunion prévue en mai. Rejoignez-nous et ne manquez aucune mise à jour!

La troisième réunion transnationale organisée dans le cadre du projet FOREST s'est tenue les 15 et 16 avril derniers, sur le thème de la certification et de la qualification dans le secteur forestier. La réunion, qui s'est tenue en mode virtuel, a été accueillie par le partenaire du projet, Grm Novo Mesto.

Ainsi, le 15 avril, après les salutations institutionnelles du partenaire du projet Grm Novo Mesto, une conférence publique a été l'occasion pour chaque partenaire de présenter une vue d'ensemble des certifications et qualifications existantes au niveau national, en soulignant les aspects législatifs et de formation. En outre, les points critiques en termes de normalisation par rapport aux autres pays européens ont également été discutés. Des techniciens et formateurs forestiers de 5 pays européens (Italie, Roumanie, Slovénie, Croatie, Autriche) travaillant dans les organisations partenaires du projet ont participé à la réunion

Sécurité sur le lieu de travail, certification, durabilité et innovation, et inclusion des femmes dans le secteur forestier

Le deuxième jour, les discussions ont principalement porté sur l'élaboration d'un manuel pour la normalisation des compétences des travailleurs forestiers. Le livre technique représente, en fait, l'un des principaux résultats du projet. Plus en profondeur, ce dernier rassemblera toutes les bonnes pratiques issues du projet, notamment : la sécurité sur le lieu de travail, la certification, la durabilité et l'innovation, et enfin l'inclusion des femmes dans le secteur forestier. Plus précisément, le manuel contiendra également une analyse comparative des programmes de formation forestière entre les 5 pays partenaires du projet, mettant en évidence les points forts ainsi que les lacunes ; tout en proposant des recommandations et des suggestions pour parvenir à une standardisation européenne de la formation forestière.

D'un point de vue général, les partenaires ont discuté des principales questions à aborder dans le cadre du projet ; comment développer le manuel, tout en définissant les points clés de la publication et un éventuel index. En particulier, une attention particulière a été accordée à l'analyse comparative. Ainsi, par le biais d'un brainstorming interactif, les partenaires ont réfléchi et défini quelles seront les principales cibles à aborder dans la publication et quels seront les objectifs à atteindre.

Enfin, les partenaires ont commencé à discuter et à réfléchir sur la méthodologie et les activités qui suivront.

Finalement, ce dernier aspect sera analysé plus en détail lors d'une prochaine réunion prévue en mai. Rejoignez-nous et ne manquez aucune mise à jour!