Aller à GATE: pratiques du tourisme inclusif

Intéressé par le tourisme inclusif? Cet automne 2020, à partir du 4 novembre, une série de cinq ateliers aura lieu dans le cadre de la Projet GATE - Accorder un tourisme accessible à tous où ALDA sert de consultant, dans la présentation des résultats du projet ainsi que d'un certain nombre d'autres bonnes pratiques à adopter pour tous sur le terrain.

Afin de permettre à tout le monde d'y assister malgré la situation actuelle de Covid-19, les ateliers se dérouleront en ligne, tout en maintenant une structure hautement interactive afin d'encourager participation active et échanges de connaissances parmi le public. Chaque événement, organisé soit en Anglais ou italien, consistera en une présentation de 45 à 50 minutes par un partenaire du projet GATE et par d'autres invités experts, suivie d'un temps alloué pour les questions, réponses et autres contributions.

Alors que les ateliers seront particulièrement utiles pour tous ceux qui sont spécifiquement impliqués dans le domaine du tourisme, tout le monde est invité à rejoindre et garanti d'obtenir des informations utiles sur l'inclusion et l'accessibilité! La série se déroulera comme suit:

  1. [ANGLAIS] 4 novembre, 15h CEST | Tourisme accessible: quatre études de cas
  2. [ANGLAIS] 18 novembre, 15h CEST | Handicap, handicap et inclusion
  3. [ITALIEN] 25 novembre, 15h CEST | Handicap, handicap et inclusione
  4. [ANGLAIS] 2 décembre, 15h CEST | Bonnes pratiques en matière de tourisme inclusif
  5. [ITALIEN] 9 décembre, 15h CEST | Buone pratiche di turismo inclusivo

Jetez un œil à la ORDRE DU JOUR et n'oubliez pas de vous inscrire à autant d'ateliers que vous le souhaitez via ce lien!

Tous les ateliers sont gratuit sur inscription. Cliquez ci-dessus pour réserver votre chance d'en savoir plus et de discuter du tourisme accessible et inclusif pour tous… et invitez des amis!

Un webinaire interactif pour apprendre les pratiques du tourisme accessible et s'inspirer

Le projet GATE est financé par le Fonds européen de développement régional et Interreg VA Italie-Autriche 2014-2020 dans le but de collaborer à un niveau transfrontalier pour s'assurer que le tourisme inclusif n'est plus seulement le «point culminant» de certains alpins et pré -des régions alpines, mais s'étend plutôt partout, devenant une véritable force et une source d'inspiration pour de nouvelles pratiques d'inclusion partout. Faites connaissance avec les partenaires du projet GATE (ici)

Intéressé par le tourisme inclusif? Cet automne 2020, à partir du 4 novembre, une série de cinq ateliers aura lieu dans le cadre de la Projet GATE - Accorder un tourisme accessible à tous où ALDA sert de consultant, dans la présentation des résultats du projet ainsi que d'un certain nombre d'autres bonnes pratiques à adopter pour tous sur le terrain.

Afin de permettre à tout le monde d'y assister malgré la situation actuelle de Covid-19, les ateliers se dérouleront en ligne, tout en maintenant une structure hautement interactive afin d'encourager participation active et échanges de connaissances parmi le public. Chaque événement, organisé soit en Anglais ou italien, consistera en une présentation de 45 à 50 minutes par un partenaire du projet GATE et par d'autres invités experts, suivie d'un temps alloué pour les questions, réponses et autres contributions.

Alors que les ateliers seront particulièrement utiles pour tous ceux qui sont spécifiquement impliqués dans le domaine du tourisme, tout le monde est invité à rejoindre et garanti d'obtenir des informations utiles sur l'inclusion et l'accessibilité! La série se déroulera comme suit:

  1. [ANGLAIS] 4 novembre, 15h CEST | Tourisme accessible: quatre études de cas
  2. [ANGLAIS] 18 novembre, 15h CEST | Handicap, handicap et inclusion
  3. [ITALIEN] 25 novembre, 15h CEST | Handicap, handicap et inclusione
  4. [ANGLAIS] 2 décembre, 15h CEST | Bonnes pratiques en matière de tourisme inclusif
  5. [ITALIEN] 9 décembre, 15h CEST | Buone pratiche di turismo inclusivo

Jetez un œil à la ORDRE DU JOUR et n'oubliez pas de vous inscrire à autant d'ateliers que vous le souhaitez via ce lien!

Tous les ateliers sont gratuit sur inscription. Cliquez ci-dessus pour réserver votre chance d'en savoir plus et de discuter du tourisme accessible et inclusif pour tous… et invitez des amis!

Un webinaire interactif pour apprendre les pratiques du tourisme accessible et s'inspirer

Le projet GATE est financé par le Fonds européen de développement régional et Interreg VA Italie-Autriche 2014-2020 dans le but de collaborer à un niveau transfrontalier pour s'assurer que le tourisme inclusif n'est plus seulement le «point culminant» de certains alpins et pré -des régions alpines, mais s'étend plutôt partout, devenant une véritable force et une source d'inspiration pour de nouvelles pratiques d'inclusion partout. Faites connaissance avec les partenaires du projet GATE (ici)


The Place to Be est à Vicenza!

Parmi les plusieurs processus participatifs que l'ALDA met en œuvre dans toute l'Europe, une place particulière est prise par le projet qui se poursuit au sein même de notre quartier de Vicence (Italie): le Projet «Spark» (Scintilla).

Démarré en avril 2019 avec l'objectif de régénérer la zone urbaine autour de la gare, appelé «quartier Viale Milano», le projet entre désormais dans une nouvelle phase. Grâce à l'implication active d'un large groupe de citoyens, nous avons réussi en un an à peine à aboutir à un processus participatif, qui a mis en lumière les priorités et a servi à identifier les actions immédiates et pratiques pour amorcer la transformation du territoire.

Sur 25 septembre, un événement dédié a été organisé pour présenter la deuxième étape du projet, baptisée «L'endroit où être», Qui inaugure tout un ensemble d'activités pour donner une nouvelle impulsion à tout le quartier et une alliance renouvelée entre le quartier, ses citoyens et l'administration locale. Une partie d'une rue (Via Napoli) a été fermée à la circulation et une fête en plein air a été organisée, accompagnée d'une bonne bouffe et de la musique sonore, le tout dans le respect de la réglementation anti-covid19 en vigueur.

«The Place to Be» transformera le quartier Viale Milano en un quartier plus vert et convivial

Parmi les actions proposées, le «Place to be» transformera le quartier Viale Milano en une hotte plus verte et conviviale avec des espaces dédiés au coworking et aux entreprises intelligentes, des entrepreneurs, des aires de jeux pour les familles et les enfants, ainsi qu'un greenwashing général du quartier. En conséquence, l'événement a été complet, et il a été très apprécié par l'ensemble des citoyens.

Un merci spécial à l'administration locale, aux associations et à tous les citoyens célibataires qui ont contribué à son succès!

Parmi les plusieurs processus participatifs que l'ALDA met en œuvre dans toute l'Europe, une place particulière est prise par le projet qui se poursuit au sein même de notre quartier de Vicence (Italie): le Projet «Spark» (Scintilla).

Démarré en avril 2019 avec l'objectif de régénérer la zone urbaine autour de la gare, appelé «quartier Viale Milano», le projet entre désormais dans une nouvelle phase. Grâce à l'implication active d'un large groupe de citoyens, nous avons réussi en un an à peine à aboutir à un processus participatif, qui a mis en lumière les priorités et a servi à identifier les actions immédiates et pratiques pour amorcer la transformation du territoire.

Sur 25 septembre, un événement dédié a été organisé pour présenter la deuxième étape du projet, baptisée «L'endroit où être», Qui inaugure tout un ensemble d'activités pour donner une nouvelle impulsion à tout le quartier et une alliance renouvelée entre le quartier, ses citoyens et l'administration locale. Une partie d'une rue (Via Napoli) a été fermée à la circulation et une fête en plein air a été organisée, accompagnée d'une bonne bouffe et de la musique sonore, le tout dans le respect de la réglementation anti-covid19 en vigueur.

«The Place to Be» transformera le quartier Viale Milano en un quartier plus vert et convivial

Parmi les actions proposées, le «Place to be» transformera le quartier Viale Milano en une hotte plus verte et conviviale avec des espaces dédiés au coworking et aux entreprises intelligentes, des entrepreneurs, des aires de jeux pour les familles et les enfants, ainsi qu'un greenwashing général du quartier. En conséquence, l'événement a été complet, et il a été très apprécié par l'ensemble des citoyens.

Un merci spécial à l'administration locale, aux associations et à tous les citoyens célibataires qui ont contribué à son succès!


Promouvoir la démocratie participative en Europe de l'Est: à continuer!

Le mercredi 7 octobre 2020, a eu lieu la conférence finale du projet «Donner aux autorités locales et à la société civile les moyens de fournir des solutions grâce à la démocratie participative», Organisé à Bruxelles et diffusé en ligne pour tous les participants.

Lancé officiellement en avril 2019 et réalisé grâce au soutien du Programme Konrad Adenauer Stiftung (KAS), le projet visait à renforcer les autorités locales en Ukraine et en Moldavie, en leur donnant les moyens d'identifier et de fournir des solutions à l'aide de méthodologies participatives, impliquant ainsi toute la communauté dans les processus de prise de décision.

Malgré le caractère hybride de l'événement, avec des intervenants et des participants en ligne et en présence, la conférence a bénéficié d'une grande vivacité et d'un haut niveau d'interaction. Au début, l'événement a été introduit par Denis Schrey, Chef du dialogue multinational sur les politiques de développement (KAS) et Oriano Otočan, Président d'ALDA. Cela a été suivi de trois présentations animées par Antonella Valmorbida, Secrétaire général de l'ALDA, David Mathews, Président-directeur général de la Kettering Foundation (USA) et Alexandru Coica, Project and Area Manager chez ALDA.

Au cours de son discours, Mme Valmorbida a non seulement décrit les principales conclusions et les expériences dans les quatre villes cibles, à savoir Dnipro et Mariupol en Ukraine, Cimislia et Comrat en Moldavie. Plus important encore, elle a présenté le point culminant et le principal résultat du projet: un livre publié, intitulé «Démocratie participative en Moldavie et en Ukraine - Autonomiser les autorités et la société civile pour apporter des solutions au niveau local». Le livre présente la recherche, les outils et les recommandations pratiques pour le développement local et se veut un guide et une source d'inspiration pour toutes les communautés intéressées à se lancer dans un tel voyage participatif, visant à trouver des solutions pragmatiques et partagées aux problèmes locaux. .

"Nous aimerions offrir officiellement oNos sincères remerciements à chacun des membres du Conseil d’administration sortant "

Plus tard, la parole a été donnée à Borys Albertovich Filatov, maire de Dnipro et à Sergiu Andronachi, maire de Cimislia, qui ont partagé leurs expériences de terrain concernant l'application de méthodes innovantes d'engagement des citoyens. Par la suite, la perspective est passée d'une perspective locale à une perspective plus large, grâce à l'apport de Mathieu Bousquet, Chef d'unité DG NEAR. La conférence s'est terminée par un débat sur les recommandations pour améliorer l'efficacité de la démocratie participative locale, modéré par Alexandru Coica et dirigé par Daniela Morari, Ambassadeur et Chef de la Mission de la République de Moldavie auprès de l'UE.

Dans l'ensemble, les résultats positifs du projet ont mis en évidence l'immense potentiel de ces processus en termes de résolution de problèmes, d'autonomisation sociale et de développement économique, car ils génèrent de nouvelles énergies, des idées et contribuent à lutter contre le sentiment de frustration et l'exode des cerveaux. dans les pays.

En vertu de cela, même s'il s'agissait de la dernière conférence, nous soupçonnons que les actions visant à promouvoir la démocratie participative en Ukraine et en Moldavie ne s'arrêteront pas là. Restez à l'écoute pour découvrir tous les suivis de ce grand projet!

Le mercredi 7 octobre 2020, a eu lieu la conférence finale du projet «Donner aux autorités locales et à la société civile les moyens de fournir des solutions grâce à la démocratie participative», Organisé à Bruxelles et diffusé en ligne pour tous les participants.

Lancé officiellement en avril 2019 et réalisé grâce au soutien du Programme Konrad Adenauer Stiftung (KAS), le projet visait à renforcer les autorités locales en Ukraine et en Moldavie, en leur donnant les moyens d'identifier et de fournir des solutions à l'aide de méthodologies participatives, impliquant ainsi toute la communauté dans les processus de prise de décision.

Malgré le caractère hybride de l'événement, avec des intervenants et des participants en ligne et en présence, la conférence a bénéficié d'une grande vivacité et d'un haut niveau d'interaction. Au début, l'événement a été introduit par Denis Schrey, Chef du dialogue multinational sur les politiques de développement (KAS) et Oriano Otočan, Président d'ALDA. Cela a été suivi de trois présentations animées par Antonella Valmorbida, Secrétaire général de l'ALDA, David Mathews, Président-directeur général de la Kettering Foundation (USA) et Alexandru Coica, Project and Area Manager chez ALDA.

Au cours de son discours, Mme Valmorbida a non seulement décrit les principales conclusions et les expériences dans les quatre villes cibles, à savoir Dnipro et Mariupol en Ukraine, Cimislia et Comrat en Moldavie. Plus important encore, elle a présenté le point culminant et le principal résultat du projet: un livre publié, intitulé «Démocratie participative en Moldavie et en Ukraine - Autonomiser les autorités et la société civile pour apporter des solutions au niveau local». Le livre présente la recherche, les outils et les recommandations pratiques pour le développement local et se veut un guide et une source d'inspiration pour toutes les communautés intéressées à se lancer dans un tel voyage participatif, visant à trouver des solutions pragmatiques et partagées aux problèmes locaux. .

«Nous tenons à offrir officiellement nos sincères remerciements à chacun des membres du Conseil d’administration sortant»

Plus tard, la parole a été donnée à Borys Albertovich Filatov, maire de Dnipro et à Sergiu Andronachi, maire de Cimislia, qui ont partagé leurs expériences de terrain concernant l'application de méthodes innovantes d'engagement des citoyens. Par la suite, la perspective est passée d'une perspective locale à une perspective plus large, grâce à l'apport de Mathieu Bousquet, Chef d'unité DG NEAR. La conférence s'est terminée par un débat sur les recommandations pour améliorer l'efficacité de la démocratie participative locale, modéré par Alexandru Coica et dirigé par Daniela Morari, Ambassadeur et Chef de la Mission de la République de Moldavie auprès de l'UE.

Dans l'ensemble, les résultats positifs du projet ont mis en évidence l'immense potentiel de ces processus en termes de résolution de problèmes, d'autonomisation sociale et de développement économique, car ils génèrent de nouvelles énergies, des idées et contribuent à lutter contre le sentiment de frustration et l'exode des cerveaux. dans les pays.

En vertu de cela, même s'il s'agissait de la dernière conférence, nous soupçonnons que les actions visant à promouvoir la démocratie participative en Ukraine et en Moldavie ne s'arrêteront pas là. Restez à l'écoute pour découvrir tous les suivis de ce grand projet!


Bienvenue au nouveau Conseil d'Administration de l'ALDA

Le vendredi 9 octobre, juste après l'Assemblée Générale Extraordinaire, les 12 candidats au Conseil d'Administration ont été élus à l'unanimité: une situation inédite justifiée par le nombre de candidats, étant de 12 selon les postes disponibles, et l'excellence de chacun d'entre eux.

Ainsi, chaque candidat s'est brièvement présenté lui-même et l'organisation membre de l'ALDA qu'il représente, en soulignant les motivations à faire partie du Conseil.

Par la suite, nous avons tous assisté à la proclamation du nouveau Conseil d'Administration de l'ALDA, officiellement composé de:

Monsieur Maurizio Camin, Association «Trentino con i Balcani» (Italie)

Monsieur Emir Coric, Municipalité de Centar (Macédoine du Nord)

Monsieur Didier Duboisset, Pays Vichy Auvergne (France)

Mme Shorena Khukhua, Municipalité de Kutaisi (Géorgie)

Monsieur Roger Lawrence, membre individuel (Royaume-Uni)

M. Dobrica Milovanovic, membre individuel (Serbie)

M. Bartek Ostrovski, Fondation Merkury (Pologne)

M. Oriano Otočan, Région Istrie (Croatie)

Monsieur Alessandro Perelli, Région Frioul-Vénétie Julienne (Italie)

M. Andrea Rilievo, Coopérative sociale «Studio Progetto» (Italie)

Mme Natasa Vuckovic, Fondation Centre pour la Démocratie (Serbie) - M. Francesco Zarzana, Association «Progettarte» (Italie)

Outre les membres élus, trois membres statutaires font également partie du Bureau: un représentant du Centre d'expertise pour la réforme des collectivités locales, le président du Congrès des pouvoirs locaux et régionaux du Conseil de l'Europe ou son représentant et, enfin , un représentant du réseau des ADL.

«Nous tenons à offrir officiellement nos sincères remerciements à chacun des membres du Conseil d’administration sortant»

Le même jour des élections, juste après la nomination, la première réunion du nouveau Conseil de direction de l'ALDA a eu lieu, en ligne comme le reste des événements. Cette première réunion interne a été particulièrement pertinente non seulement comme l'un des premiers moments où les nouveaux élus ont dû mieux se connaître, mais aussi comme champ de désignation de la nouveau Bureau de l'ALDA, composé comme suit:

Monsieur Oriano Otocan, Président de l'ALDA

Monsieur Alessandro Perelli, Vice-président de l'ALDA

M. Francesco Zarzana, Vice-président de l'ALDA

M. Bartek Ostrowski, Vice-président de l'ALDA

Monsieur Roger Lawrence, Trésorier de l'ALDA

 

Nous leur souhaitons à tous bonne chance pour les quatre prochaines années de travail et d'engagement au sein du conseil d'administration de l'ALDA, et nous tenons à offrir nos félicitations et nos remerciements particuliers à M. Oriano Otočan, réélu président de l'ALDA, à M. Alessandro Perelli, a reconfirmé le vice-président, à M. Francesco Zarzana déjà membre du conseil d'administration et élu vice-président de l'ALDA, et à M. Roger Lawrence, également renouvelé en tant que trésorier de l'ALDA.

Au nom de toute l'Association, nous sommes extrêmement fiers d'être guidés et représentés par un tel Conseil d'Administration, composé de personnes qualifiées et expérimentées, représentant la diversité géographique et culturelle qui font partie des valeurs fondamentales promues par l'ALDA.

Le vendredi 9 octobre, juste après l'Assemblée Générale Extraordinaire, les 12 candidats au Conseil d'Administration ont été élus à l'unanimité: une situation inédite justifiée par le nombre de candidats, étant de 12 selon les postes disponibles, et l'excellence de chacun d'entre eux.

Ainsi, chaque candidat s'est brièvement présenté lui-même et l'organisation membre de l'ALDA qu'il représente, en soulignant les motivations à faire partie du Conseil.

Par la suite, nous avons tous assisté à la proclamation du nouveau Conseil d'Administration de l'ALDA, officiellement composé de:

Monsieur Maurizio Camin, Association «Trentino con i Balcani» (Italie)

Monsieur Emir Coric, Municipalité de Centar (Macédoine du Nord)

Monsieur Didier Duboisset, Pays Vichy Auvergne (France)

Mme Shorena Khukhua, Municipalité de Kutaisi (Géorgie)

Monsieur Roger Lawrence, membre individuel (Royaume-Uni)

M. Dobrica Milovanovic, membre individuel (Serbie)

M. Bartek Ostrovski, Fondation Merkury (Pologne)

M. Oriano Otočan, Région Istrie (Croatie)

Monsieur Alessandro Perelli, Région Frioul-Vénétie Julienne (Italie)

M. Andrea Rilievo, Coopérative sociale «Studio Progetto» (Italie)

Mme Natasa Vuckovic, Fondation Centre pour la Démocratie (Serbie) - M. Francesco Zarzana, Association «Progettarte» (Italie)

Outre les membres élus, trois membres statutaires font également partie du Bureau: un représentant du Centre d'expertise pour la réforme des collectivités locales, le président du Congrès des pouvoirs locaux et régionaux du Conseil de l'Europe ou son représentant et, enfin , un représentant du réseau des ADL.

«Nous tenons à offrir officiellement nos sincères remerciements à chacun des membres du Conseil d’administration sortant»

Le vendredi 9 octobre, juste après l'Assemblée Générale Extraordinaire, les 12 candidats au Conseil d'Administration ont été élus à l'unanimité: une situation inédite justifiée par le nombre de candidats, étant de 12 selon les postes disponibles, et l'excellence de chacun d'entre eux.

Ainsi, chaque candidat s'est brièvement présenté lui-même et l'organisation membre de l'ALDA qu'il représente, en soulignant les motivations à faire partie du Conseil.

Par la suite, nous avons tous assisté à la proclamation du nouveau Conseil d'Administration de l'ALDA, officiellement composé de:

Monsieur Maurizio Camin, Association «Trentino con i Balcani» (Italie)

Monsieur Emir Coric, Municipalité de Centar (Macédoine du Nord)

Monsieur Didier Duboisset, Pays Vichy Auvergne (France)

Mme Shorena Khukhua, Municipalité de Kutaisi (Géorgie)

Monsieur Roger Lawrence, membre individuel (Royaume-Uni)

M. Dobrica Milovanovic, membre individuel (Serbie)

M. Bartek Ostrovski, Fondation Merkury (Pologne)

M. Oriano Otočan, Région Istrie (Croatie)

Monsieur Alessandro Perelli, Région Frioul-Vénétie Julienne (Italie)

M. Andrea Rilievo, Coopérative sociale «Studio Progetto» (Italie)

Mme Natasa Vuckovic, Fondation Centre pour la Démocratie (Serbie) - M. Francesco Zarzana, Association «Progettarte» (Italie)

Outre les membres élus, trois membres statutaires font également partie du Bureau: un représentant du Centre d'expertise pour la réforme des collectivités locales, le président du Congrès des pouvoirs locaux et régionaux du Conseil de l'Europe ou son représentant et, enfin , un représentant du réseau des ADL.


Les célébrations des 20 ans d'ALDA à leur meilleur lors de l'Assemblée générale

Après avoir été signalé à plusieurs reprises en raison de l'urgence sanitaire mondiale, le vendredi 9 octobre 2020 a finalement eu lieu à Bruxelles le Assemblée générale de l'ALDA, diffusé en ligne, afin que chaque membre de l'ALDA ainsi que l'ensemble du personnel puissent participer, conformément aux règles liées à la propagation anti-COVID-19. Ce fut une journée très significative, qui a marqué un rendez-vous essentiel dans le calendrier annuel de l'ALDA et a vu la participation d'invités spéciaux et d'orateurs.

L'Assemblée générale qui a duré toute la journée a été officiellement ouverte par M. Oriano Otočan, Président de l'ALDA, suivi de Monsieur Gilles Pelayo, Chef d'unité du programme Agence exécutive Europe pour les citoyens, l'éducation, l'audiovisuel et la culture (EACEA) et Monsieur Xavier Cadoret, Vice-Président du Congrès des Pouvoirs Locaux et Régionaux, qui ont tous deux exprimé leurs salutations et souhaité le meilleur pour les réalisations présentes et futures de l'ALDA.

Cette introduction a été suivie d'une partie statutaire, au cours de laquelle un certain nombre de documents internes importants ont été approuvés par les membres. Ensuite, le Assemblée générale extraordinaire a commencé, et les membres ont été invités à exprimer leurs opinions sur une série de décisions importantes.

Parmi les faits marquants de l'Assemblée figurait la renouvellement du conseil d'administration de l'ALDA avec les élections conséquentes de ses douze nouvelles composantes (qui seront présentées dans un article séparé).

Une Assemblée ALDA mouvementée: changements statutaires et décisions pertinentes, orateurs principaux et élection d'un nouveau conseil de direction

L'après-midi était entièrement destiné à célébrant les 20 ans d'ALDA, à travers le lancement du récent rapport d'activité, les nouvelles vues stratégiques 2020-2024 et la présentation des initiatives phares de l'ALDA, introduites par Antonella Valmorbida, secrétaire générale de l'ALDA, avec les interventions des principaux orateurs suivants:

Monsieur Paolo Ciccarelli, Chef de la DG DEVCO de la Commission européenne, est intervenu sur le «Soutien européen à la démocratie locale»

M. Oriano Otočan, Président de l'ALDA, a présenté le «Réseau des Balkans pour la démocratie locale»

Monsieur Denis Schrey, Chef du Dialogue sur la politique de développement multinationale de la Konrad Adenauer Stiftung, pour la «Démocratie locale résolvant les problèmes locaux», un résultat très récent du projet «Autonomiser les autorités locales et la société civile pour apporter des solutions avec la démocratie participative».

Fidèle à notre tradition, l'Assemblée générale annuelle s'est terminée par la présentation du nouveaux membres de l'ALDA, acclamé avec un certificat ad-hoc «membre ALDA», qui sera envoyé à chacun d'eux comme cadeau de bienvenue et reconnaissance de leur présence dans le vaste réseau de l'ALDA!

Après avoir été signalé à plusieurs reprises en raison de l'urgence sanitaire mondiale, le vendredi 9 octobre 2020 a finalement eu lieu à Bruxelles le Assemblée générale de l'ALDA, diffusé en ligne, afin que chaque membre de l'ALDA ainsi que l'ensemble du personnel puissent participer, conformément aux règles liées à la propagation anti-COVID-19. Ce fut une journée très significative, qui a marqué un rendez-vous essentiel dans le calendrier annuel de l'ALDA et a vu la participation d'invités spéciaux et d'orateurs.

L'Assemblée générale qui a duré toute la journée a été officiellement ouverte par M. Oriano Otočan, Président de l'ALDA, suivi de Monsieur Gilles Pelayo, Chef d'unité du programme Agence exécutive Europe pour les citoyens, l'éducation, l'audiovisuel et la culture (EACEA) et Monsieur Xavier Cadoret, Vice-Président du Congrès des Pouvoirs Locaux et Régionaux, qui ont tous deux exprimé leurs salutations et souhaité le meilleur pour les réalisations présentes et futures de l'ALDA.

Cette introduction a été suivie d'une partie statutaire, au cours de laquelle un certain nombre de documents internes importants ont été approuvés par les membres. Ensuite, le Assemblée générale extraordinaire a commencé, et les membres ont été invités à exprimer leurs opinions sur une série de décisions importantes.

Parmi les faits marquants de l'Assemblée figurait la renouvellement du conseil d'administration de l'ALDA avec les élections conséquentes de ses douze nouvelles composantes (qui seront présentées dans un article séparé).

Une Assemblée ALDA mouvementée: changements statutaires et décisions pertinentes, orateurs principaux et élection d'un nouveau conseil de direction

L'après-midi était entièrement destiné à célébrant les 20 ans d'ALDA, à travers le lancement du récent rapport d'activité, les nouvelles vues stratégiques 2020-2024 et la présentation des initiatives phares de l'ALDA, introduites par Antonella Valmorbida, secrétaire générale de l'ALDA, avec les interventions des principaux orateurs suivants:

Monsieur Paolo Ciccarelli, Chef de la DG DEVCO de la Commission européenne, est intervenu sur le «Soutien européen à la démocratie locale»

M. Oriano Otočan, Président de l'ALDA, a présenté le «Réseau des Balkans pour la démocratie locale»

Monsieur Denis Schrey, Chef du Dialogue sur la politique de développement multinationale de la Konrad Adenauer Stiftung, pour la «Démocratie locale résolvant les problèmes locaux», un résultat très récent du projet «Autonomiser les autorités locales et la société civile pour apporter des solutions avec la démocratie participative».

Fidèle à notre tradition, l'Assemblée générale annuelle s'est terminée par la présentation du nouveaux membres de l'ALDA, acclamé avec un certificat ad-hoc «membre ALDA», qui sera envoyé à chacun d'eux comme cadeau de bienvenue et reconnaissance de leur présence dans le vaste réseau de l'ALDA!


Learn about practices of inclusive tourism... Go to GATE!

Intéressé par le tourisme inclusif? Cet automne 2020, à partir du 4 novembre, une série de cinq ateliers aura lieu dans le cadre de la Projet GATE - Accorder un tourisme accessible à tous où ALDA sert de consultant, dans la présentation des résultats du projet ainsi que d'un certain nombre d'autres bonnes pratiques à adopter pour tous sur le terrain.

Afin de permettre à tout le monde d'y assister malgré la situation actuelle de Covid-19, les ateliers se dérouleront en ligne, tout en maintenant une structure hautement interactive afin d'encourager participation active et échanges de connaissances among the audience. Each event, held either in English or in Italian, will consist in a 45-50 minute presentation by a GATE project partner and by other expert guests, followed by an allotted time for questions, answers, and other contributions.

Alors que les ateliers seront particulièrement utiles pour tous ceux qui sont spécifiquement impliqués dans le domaine du tourisme, tout le monde est invité à rejoindre et garanti d'obtenir des informations utiles sur l'inclusion et l'accessibilité! La série se déroulera comme suit:

  1. [ANGLAIS] 4 novembre, 15h CEST | Tourisme accessible: quatre études de cas
  2. [ANGLAIS] 18 novembre, 15h CEST | Handicap, handicap et inclusion
  3. [ITALIEN] 25 novembre, 15h CEST | Handicap, handicap et inclusione
  4. [ANGLAIS] 2 décembre, 15h CEST | Bonnes pratiques en matière de tourisme inclusif
  5. [ITALIEN] 9 décembre, 15h CEST | Buone pratiche di turismo inclusivo

Jetez un œil à la ORDRE DU JOUR et n'oubliez pas de vous inscrire à autant d'ateliers que vous le souhaitez via ce lien!

Tous les ateliers sont gratuit sur inscription. Cliquez ci-dessus pour réserver votre chance d'en savoir plus et de discuter du tourisme accessible et inclusif pour tous… et invitez des amis!

Le projet GATE est financé par le Fonds européen de développement régional et Interreg VA Italie-Autriche 2014-2020 dans le but de collaborer à un niveau transfrontalier pour s'assurer que le tourisme inclusif n'est plus seulement le «point culminant» de certains alpins et pré -des régions alpines, mais s'étend plutôt partout, devenant une véritable force et une source d'inspiration pour de nouvelles pratiques d'inclusion partout. Faites connaissance avec les partenaires du projet GATE (ici)

Intéressé par le tourisme inclusif? Cet automne 2020, à partir du 4 novembre, une série de cinq ateliers aura lieu dans le cadre de la Projet GATE - Accorder un tourisme accessible à tous où ALDA sert de consultant, dans la présentation des résultats du projet ainsi que d'un certain nombre d'autres bonnes pratiques à adopter pour tous sur le terrain.

Afin de permettre à tout le monde d'y assister malgré la situation actuelle de Covid-19, les ateliers se dérouleront en ligne, tout en maintenant une structure hautement interactive afin d'encourager participation active et échanges de connaissances among the audience. Each event, held either in English or in Italian, will consist in a 45-50 minute presentation by a GATE project partner and by other expert guests, followed by an allotted time for questions, answers, and other contributions.

Alors que les ateliers seront particulièrement utiles pour tous ceux qui sont spécifiquement impliqués dans le domaine du tourisme, tout le monde est invité à rejoindre et garanti d'obtenir des informations utiles sur l'inclusion et l'accessibilité! La série se déroulera comme suit:

  1. [ANGLAIS] 4 novembre, 15h CEST | Tourisme accessible: quatre études de cas
  2. [ANGLAIS] 18 novembre, 15h CEST | Handicap, handicap et inclusion
  3. [ITALIEN] 25 novembre, 15h CEST | Handicap, handicap et inclusione
  4. [ANGLAIS] 2 décembre, 15h CEST | Bonnes pratiques en matière de tourisme inclusif
  5. [ITALIEN] 9 décembre, 15h CEST | Buone pratiche di turismo inclusivo

Jetez un œil à la ORDRE DU JOUR et n'oubliez pas de vous inscrire à autant d'ateliers que vous le souhaitez via ce lien!

Tous les ateliers sont gratuit sur inscription. Cliquez ci-dessus pour réserver votre chance d'en savoir plus et de discuter du tourisme accessible et inclusif pour tous… et invitez des amis!

Le projet GATE est financé par le Fonds européen de développement régional et Interreg VA Italie-Autriche 2014-2020 dans le but de collaborer à un niveau transfrontalier pour s'assurer que le tourisme inclusif n'est plus seulement le «point culminant» de certains alpins et pré -des régions alpines, mais s'étend plutôt partout, devenant une véritable force et une source d'inspiration pour de nouvelles pratiques d'inclusion partout. Faites connaissance avec les partenaires du projet GATE (ici)


“The Place to Be” is in Vicenza

Among the several participatory processes ALDA is implementing throughout Europe, a special place is taken by the project carrying on within our very neighbourhood in Vicenza (Italy): the Projet «Spark» (Scintilla).

Started in April 2019 with the objective of regenerating the urban area surrounding the train station, the so-called “Viale Milano area”, the project enters now a new phase. Thanks to the active involvement of a wide group of citizens, in only one-year time we succeeded in achieving a participatory process, which shed light on the priorities and served to identify the immediate and practical actions to start the transformation of the area.
Sur 25 septembre, a dedicated event was organised to present the second stage of the project, called “The Place to be”, which inaugurates a whole set of activities to give a new impulse to the whole neighbourhood and a renewed alliance between the Neighborhood, its citizens and the local administration. Part of a street (Via Napoli) was closed to traffic and an outdoor party was arranged, accompanied by great food and sound music, all in compliance with the anti-covid19 regulations in place.
Among the proposed actions, the “Place to be” will transform the Viale Milano area into a greener and friendly hood with spaces dedicated to coworking and smart businesses, entrepreneurs, play areas for families and children, as well as a general greenwashing of the district. As a result, the event was sold-out, and it was very much appreciated by the whole citizenry. A special thanks to the local administration, associations, and all the single citizens who contributed to its successful outcome!

Among the several participatory processes ALDA is implementing throughout Europe, a special place is taken by the project carrying on within our very neighbourhood in Vicenza (Italy): the Projet «Spark» (Scintilla).

Started in April 2019 with the objective of regenerating the urban area surrounding the train station, the so-called “Viale Milano area”, the project enters now a new phase. Thanks to the active involvement of a wide group of citizens, in only one-year time we succeeded in achieving a participatory process, which shed light on the priorities and served to identify the immediate and practical actions to start the transformation of the area.
Sur 25 septembre, a dedicated event was organised to present the second stage of the project, called “The Place to be”, which inaugurates a whole set of activities to give a new impulse to the whole neighbourhood and a renewed alliance between the Neighborhood, its citizens and the local administration. Part of a street (Via Napoli) was closed to traffic and an outdoor party was arranged, accompanied by great food and sound music, all in compliance with the anti-covid19 regulations in place.
Among the proposed actions, the “Place to be” will transform the Viale Milano area into a greener and friendly hood with spaces dedicated to coworking and smart businesses, entrepreneurs, play areas for families and children, as well as a general greenwashing of the district. As a result, the event was sold-out, and it was very much appreciated by the whole citizenry. A special thanks to the local administration, associations, and all the single citizens who contributed to its successful outcome!


L'UE est-elle antidémocratique ou sous la coupe des lobbyistes?

L'UE bénéficie de toutes les caractéristiques démocratie représentative peut avoir: un gouvernement (la Commission européenne) proposant des lois à un Parlement (le Parlement européen, représentant directement les citoyens de l'UE) et un Conseil de l'Europe, composé de tous les ministères des États membres.

L'UE bénéficie de toutes les caractéristiques démocratie représentative peut avoir: un gouvernement (la Commission européenne) proposant des lois à un Parlement (le Parlement européen, représentant directement les citoyens de l'UE) et un Conseil de l'Europe, composé de tous les ministères des États membres.


L'UE est-elle antidémocratique ou sous la coupe des lobbyistes?

L' Le Parlement européen est élu tous les 5 ans directement par les citoyens de l'UE.

Depuis le Traité de Lisbonne en 2007, la procédure législative ordinaire impose que le Parlement et le Conseil de l'Europe décident ensemble des directives. Seuls les ministres des États membres de l'UE et les députés européens peuvent décider de la législation européenne.

L' Le Parlement européen est élu tous les 5 ans directement par les citoyens de l'UE.

Depuis le Traité de Lisbonne en 2007, la procédure législative ordinaire impose que le Parlement et le Conseil de l'Europe décident ensemble des directives. Seuls les ministres des États membres de l'UE et les députés européens peuvent décider de la législation européenne.


L'UE est-elle antidémocratique ou sous la coupe des lobbyistes?

L'Union européenne est un acteur majeur dans la mise en œuvre de démocratie participative.

En effet, l'UE a développé des consultations publiques, le Initiatives citoyennes européennes (un moyen pour les citoyens de présenter des propositions législatives à la Commission européenne), l'obligation d'informer le registre de transparence et la mise en œuvre du dialogue entre les citoyens et les représentants de l'UE.

Ce fut une grande expérience de promotion interculturelle, de prise en charge collective de problèmes communs et une occasion importante de stimuler la citoyenneté active des jeunes à Strasbourg. Comme il a insisté sur le rôle fondamental des jeunes pour devenir des «acteurs du changement», en outre, le projet a contribué à la réalisation de certains des Objectifs de développement durable, à savoir l'ODD 10 - Réduction des inégalités; ODD 11 - Villes et communautés durables; ODD 12 - Consommation et production durables; et ODD 13 - Mesures relatives à la lutte contre le changement climatique.

Financé par le Ministère français de l'Europe et des Affaires étrangères par FONJEP, ECO-CHANGE a été coordonné par l'ALDA avec Stamtish, une ONG basée à Strasbourg dont la mission est de promouvoir l'intégration des personnes issues de l'immigration à travers des événements culinaires et éco-responsables. 

Il s'agit d'un élément d'en-tête personnalisé.

Aenean et felis imperdiet, ornare enim quis, maximus libero. Pellentesque rhoncus scelerisque dolor ac rhoncus. Nullam vulputate purus nulla, sed lacinia quam luctus sit amet. Mauris non consectetur velit. Ut sodales ipsum quis magna blandit ultricies. Aliquam ut lectus sed enim sollicitudin mollis. Vivamus eget tortor sit amet eros sollicitudin facilisis porttitor ut purus. Pellentesque ullamcorper nunc id dolor aliquet tristique. Aliquam porttitor erat sit amet velit molestie ullamcorper. Aliquam malesuada egestas metus eleifend viverra. Aliquam faucibus tortor purus, dans maximus mauris rhoncus id. Aliquam hendrerit lorem vitae leo lobortis, eget lobortis elit tristique. Ut vehicula odio molestie, sempre lacus eget, lacinia ligula. Morbi eros non vulputé.