CSOs Networking for Better Local Democracy in the Balkans – What did we do?

CSOs Networking for Better Local Democracy in the Balkans is a project with a self-explanatory name. The main focus of the project is to address the challenges of civil society organizations within the region of the Western Balkans. It concluded its affairs around October of 2021 and is implemented by the Balkan Network for Local Democracy and funded by the Swedish International Development Cooperation Agency, or SIDA.

There are many challenges in the region related to the CSOs sector, and this project seeks to highlight and support it and its development. The project has the goal of being a major resource for civil society in the region, through methods such as research, providing and spreading information, and encouraging further capacity building in the sector, on local and regional levels. To be able to accomplish that sort of goal, a knowledge sharing platform is necessary, which this project seeks to provide.


Raise awareness, provide resources, facilitate exchange, create cooperation, and strengthen CSOs


An important principle within the function of this project is general awareness raising and promotion. To accomplish this end, under the banner of the project we have seen :

  • 9 animated videos,
  • 9 video interviews,
  • 2 newsletters,
  • 1 large social media campaign,
  • the creation of a resource hub for information,
  • 3 extensive comparative studies and
  • 9 individual local-level case studies, and it was all highlighted with a regional Best Practice Fair.

Le 3 comparative studies all examined local factors such as self-government, CSO cooperation with government and involvement in local-level processes, decentralization, and public participation in policymaking. The resource hub, meanwhile, is a designated area of the website that compiles together resources, documents, infographics, studies, research, etc. all about local democracy within the Western Balkans region.

The time spent on this project was highlighted with the Best Practice Fair, a two-day hybrid event that brought together multiple CSO representatives, BNLD members, public authorities, and members of other groups, where the individual delegations present their best practices for encouraging participation of citizens in local government. This event provided a good opportunity for the participating parties to exchange ideas and programmes. The comparative studies and the individual case studies were presented here, along with their findings and accomplishments respectively.

In conclusion, this project has taken steps necessary to raise awareness, provide resources, facilitate exchange, create cooperation, and generally strengthen CSOs within the realm of the Western Balkans.

***
The project “CSOs Networking for Better Local Democracy in the Balkans” was supported by the Project “Protecting Civic Space – Regional Civil Society Development Hub” financed by Sida and implemented by BCSDN”.


Congress

Congrès 41e session: ALDA en harmonie avec l'agenda et la mission

La 41e session du Congrès des pouvoirs locaux et régionaux s'est tenue à Strasbourg du 26 au 28 octobre 2021. Deux jours de dialogue intense et fructueux sur plusieurs sujets clés, très proches de l'engagement et de la mission de ALDA. Ainsi, en ayant le Congrès parmi les membres statutaires du Conseil d'Administration de ALDA, il va de soi que la relation entre l'Association et l'Institution fait tout simplement partie de l'essence même de ALDA.

L'agenda de la session de cette année était riche en termes de contenu et d'intervenants. Les débats ont porté, entre autres, sur: 

  • La relance post-COVID ;
  • La migration ;
  • Discours de haine et fake news ;
  • La coopération transfrontalière pour une meilleure intégration et
  • L'éducation et la jeune génération

En outre, particulièrement pertinent et en ligne avec la récente mission de ALDA, le débat sur le processus de décentralisation en Macédoine du Nord. M. Zoran Dimitrovski, vice-ministre de l'autonomie locale, également rencontré par la secrétaire générale de ALDA Antonella Valmorbida début octobre,, est intervenu lors de la session "Suivi de la Charte européenne de l'autonomie locale : Macédoine du Nord", qui a eu lieu le mercredi 27.


 Le fait d'avoir pu assister à la 41e session du Congrès a donné à cet événement un sentiment de "proximité et de lien humain". 


Après deux années de travail intense, mais à distance en raison d'une crise de santé, le fait de pouvoir assister à la 41e session du Congrès a donné à cet événement le sentiment de "proximité et de lien humain" qui nous a beaucoup manqué. La rencontre avec des représentants d'autres pays, organisations et institutions a certainement stimulé l'ALDA à maintenir son engagement et son travail acharné en tant que partie prenante clé dans le développement de la démocratie et de la bonne gouvernance en Europe et au-delà.

D'un point de vue plus interne, cette occasion a également donné la possibilité au personnel de ALDA de Vicence de rencontrer des collègues du bureau de Strasbourg. Ainsi, la "Staff Meeting" a été un grand moment de partage, de dialogue et de connaissance mutuelle. Enfin, après la 41ème session du Congrès, le personnel a également eu l'occasion de se promener dans la ville, autour d'un bon dîner !

***
Plus d'informations:


Belgrade

Les partenaires du projet DAFLS se réunissent à Belgrade

Belgrade

La deuxième rencontre transnationale dans le cadre du projet DAFLS "Développer des compétences appliquées en langues étrangères" a eu lieu les 18 et 19 octobre 2021 à Belgrade. La faculté de philologie de l'université de Belgrade a accueilli l'événement. Une vingtaine de participants des organisations partenaires ont suivi les présentations concernant la création des diplômes de licence en langues étrangères appliquées à l'Université de Belgrade et à l'Université "Saint Cyril et Méthode" de Skopje.

À partir de l'année prochaine, les étudiants de Serbie et de Macédoine du Nord auront la possibilité de développer leurs compétences en matière de gestion de projets grâce à des cours de langue à distance pour les licences et les masters. Les cours proposés visent à offrir un niveau d'éducation plus élevé aux étudiants afin de rester compétitifs par rapport aux autres universités. Des équipes d'enseignants ambitieux et motivés des deux universités vont relever le défi de créer un nouveau cours.


La Faculté de philologie de l'Université de Belgrade a accueilli l'événement.


Le nouveau programme d'études proposera un développement de ressources pédagogiques numériques à l'instar du master en gestion de projets européens de l'université de Caen, en France.  

Une collaboration étroite avec des professionnels de ce domaine est considérée comme obligatoire afin de motiver les étudiants et de leur présenter les réalités du marché. 

Il s'agit d'un itinéraire d'étude original combinant l'ingénierie de projet locale avec une dimension européenne. Son objectif est de former des spécialistes du montage et de la gestion de projets dans un cadre transnational, œuvrant pour le développement d'un territoire sur le plan économique, scientifique et culturel.

L'équipe de ALDA du bureau de Skopje soutient ce projet par des exemples concrets de gestion de projets européens et de collaboration avec les acteurs locaux.

Le projet est financé par le programme Erasmus+ de la Commission européenne et mis en œuvre par l'Université de Caen Normandie,, l'Université St. Cyril et Methodius de Skopje, la l'Université de Belgrade et le bureau de ALDA à Skopje.


analysis

Analyse comparative: La participation des citoyens dans les Balkans occidentaux

Trois études comparatives ont été réalisées, examinant le niveau de participation des citoyens au processus de prise de décision au niveau local au sein des six pays des Balkans occidentaux (WB6) ; dans le cadre des travaux du projetCSOs Networking for Better Local Democracy in the Balkans", financé par l'Agence suédoise de coopération internationale au développement (SIDA) et mis en œuvre par le Balkan Civil Society Development Network (BCSDN), Chacune des études susmentionnées se concentre sur une facette différente de la participation des citoyens. Pourtant, prises dans leur ensemble, elles constituent une analyse complète.

Le premier ouvrage porte sur l'autonomie locale et la décentralisation dans les Balkans occidentaux. La décentralisation est l'une des séries de réformes les plus importantes dans la région. Cependant, le niveau de décentralisation varie selon les différents systèmes gouvernementaux de la région en raison de divers facteurs internes. Nous voyons des examens des caractéristiques clés, des structures et des mécanismes au sein du gouvernement local de multiples systèmes internes dans les pays.


La publication de ces analyses comparatives a pour but d'informer et de servir de guide aux citoyens et aux groupes intéressés.


Le deuxième ouvrage porte sur les OSC et la participation aux décisions et à l'élaboration des politiques au niveau local. Sur cette base, on peut considérer l'importance du secteur civil dans le renforcement de la démocratie et de la responsabilité dans la région, et dans quelle mesure les OSC jouent divers rôles avec des niveaux variables d'implication politique. En outre, l'étude examine les politiques, les initiatives et les mécanismes dans la région ciblée ; elle sert de guide à ceux qui veulent s'engager dans la participation locale.

Le troisième ouvrage porte sur la participation des communautés locales au processus décisionnel dans les Balkans occidentaux. La participation des citoyens est l'une des caractéristiques du fonctionnement démocratique, et chaque pays possède ses propres mécanismes et lois pour la réglementer. L'objectif de cette analyse est d'examiner plus en détail les intérêts, les initiatives et le degré de participation dans diverses municipalités.

Dans l'ensemble, la démocratie locale et la participation des citoyens restent un axe fondamental de l'autonomisation de la région des Balkans occidentaux. La publication de ces études comparatives a pour but d'informer et de servir de guide aux citoyens et groupes intéressés.

Vous pouvez télécharger l'analyse comparative disponible en 4 langues, anglais, albanais, macédonien et bosniaque/croate/serbe ici ou visiter notre Resource Hub.


European Week

European Week of Regions and Cities: citizens engagement and EU main challenges

European Week

Dans le cadre du projet 19th European Week of Regions and Cities, on the 12th of October 2021, ALDA, together with the European Partnership for Democracy, organized the online workshop “Boosting territorial recovery through innovative citizens’ participation».


The main theme of the workshop was citizens’ engagement, and how it can improve local governance and play a key role in addressing the main challenges the EU is facing right now related to the environment, digitalisation, social inclusion and economic recovery, along with the revitalization of European cities in the post-pandemic reality.


Within the framework of the 19th European Week of Regions and Cities,  ALDA  organized the online workshop “Boosting territorial recovery through innovative citizens’ participation”


The speakers, coming from all over the European Union, were:

  • Gonçalo Lobo Xavier from the European Economic and Social Comittee, who presented the EESC work and recommendations to promote investments in education, infrastructure and industrial policies that can raise employment in EU’s Member States, 
  • Gary Glaukka from Demo Finland, presenting Demo Finland’s approach to enhance democracy through collaborative projects between Finnish political parties and parties in new and developing democracies, 
  • Krzysztof Izdebski from the Open Spending EU Coalition, who presented the Open Spending EU Coalition work to improve transparency, decision making and services in governments through collaboration with activists and citizens,
  • Valentina Minazzi from Legambiente, with a presentation on the effect of citizens’ participation in raising awareness and promoting actions about climate change, and on how to further promote citizens participation for the future, and 
  • Antonella ValmorbidaALDA Secretary General, who presented ALDA’s work in supporting citizens and local authorities affected by the Covid-19 crisis. 

After an introduction by ALDA’s own Project Manager opératrice culturelle, the speakers shared their experiences and examples of participatory processes and bringing together different expertises. 

Between the speaker presentations, videos were shown introducing European projects currently facing these issues through citizen participation, such as SMART – Small Museums Alliance Representing Territories, Vague alimentaire, P-CUBE et LIME – Labour Integration for Migrant Employment.

A final part of the workshop was dedicated to the participants’ questions for the speakers, discussing further some of the practices and ideas brought to this event.

ALDA is proud to have participated in the organization of this event, and will be thrilled to participate in the European Week of Regions in the future as well! 

***
You can watch the projects videos here: (link to a youtube playlist – soon available)

Curious about the workshop? You can watch the recording online here


Regional Youth Compact: Project Report

Regional Youth Compact for Europe has been designed to help enhance CSOs participation in policy design and in monitoring the process of EU integration in the Western Balkans and to engage youth to participate more actively in this process.

After three years of implementation, the project came to a successful end. To know more read the Project Report

Publication

Regional Youth Compact for Europe has been designed to help enhance CSOs participation in policy design and in monitoring the process of EU integration in the Western Balkans and to engage youth to participate more actively in this process.

After three years of implementation, the project came to a successful end. To know more read the Project Report

Publication

Le projet CAP-PERI a été lancé à Vicenza: Des méthodologies innovantes pour parler de durabilité

Le projet CAP-PERI a démarré les 29, et 30, septembre avec la réunion de lancement qui a vu les partenaires venir à Vicence pour discuter de la mise en œuvre du projet et de l'organisation des activités éducatives.

Le deuxième jour, ils ont eu l'occasion de visiter la zone rurale de Carpaneda, l'endroit idéal pour analyser comment définir des thèmes tels que le lien entre la ville et la campagne, ainsi que l'échange entre les mondes rural et urbain. En même temps, c'est un lieu qui exprime l'urgence de développer et de promouvoir une "culture de l'agriculture" ouverte à tous les citoyens, dans la mesure où les thèmes suivants sont concernés :

  • Alimentation et santé;
  • La sauvegarde de la biodiversité et du paysage rural et
  • L'adaptation du territoire aux défis posés par le changement climatique.


CAP-PERI attend d'améliorer la sensibilisation des citoyens et des jeunes sur les implications sociales, économiques et environnementales de la PAC au niveau national et européen.


Le itinerant walk was hosted by the local associations of “Comunità Vicentina per l’Agroecologia” and the “Laboratorio Spazi Rurali e Boschi Urbani”; enhancing the value of the territory as a place of dialogue between the city and the rural area. Similarly, the occasion was perfect to size the possibility for it to become the centre of new agriculture and sustainability.

En fin d'après-midi, la présentation publique du projet a eu lieu au Teatro Astra, où un spectacle a suivi.

CAP-PERI a pour objectif de sensibiliser les citoyens et les jeunes aux implications sociales, économiques et environnementales de la PAC au niveau national et européen.

CAP-PERI fera la lumière sur la façon dont les futurs plans stratégiques de la PAC seront l'instrument permettant d'atteindre les objectifs du Green Deal, comment ils soutiendront les politiques de l'UE dans la gestion de la transition vers un système alimentaire durable et dans le renforcement des efforts des agriculteurs pour contribuer aux objectifs climatiques de l'UE et protéger l'environnement.

Les méthodologies du projet sont innovantes puisque les enfants et les jeunes auront l'occasion d'apprendre les techniques de recherche sociale et de théâtre grâce à des outils de réalité augmentée et des séminaires avec des experts.

***
Le projet est mené par ALDA (partenaire principal) avec LaPiccionaia, CESIE, ISBEM Scarl, IRS – Institute for Social Research et Replay Network.


Le contenu éducatif de DEVOTE est prêt en 6 langues!

Le contenu éducatif du futur cours en ligne ouvert de DEVOTE’est désormais disponible en 6 langues!!

L'équipe DEVOTE a travaillé dur pour développer la structure d'un cours en 6 modules pour les enseignants et les éducateurs, visant à leur fournir des compétences et des outils pour intégrer les élèves issus de l'immigration dans les écoles.

L'équipe a élaboré les modules susmentionnés à partir des commentaires des élèves issus de l'immigration et de leurs enseignants, recueillis dans le cadre d'une enquête. Leur avis a mis en évidence la nécessité de discuter des pratiques d'évaluation des élèves issus de l'immigration et des difficultés qu'ils peuvent rencontrer en ce qui concerne la langue nationale. Par conséquent, le projet DEVOTE a conçu un contenu éducatif visant à donner aux enseignants des outils et des conseils pour mieux soutenir les élèves issus de l'immigration.


Le projet DEVOTE a conçu un contenu éducatif visant à donner aux enseignants des outils et des conseils pour mieux soutenir les élèves tout en favorisant leur réussite scolaire.


Cependant, l'enquête menée a également démontré l'importance de l'environnement et du cadre social pour les élèves issus de l'immigration. Pour aborder ces questions, l'équipe a créé des modules sur l'engagement des parents, sur le soutien psychosocial et sur l'"approche globale de l'école". Cette dernière implique toutes les parties du personnel des écoles pour répondre aux besoins holistiques des élèves. Enfin, cet exercice fournit des exemples de bonnes pratiques en matière d'éducation interculturelle.

Vous pouvez trouver tous les modules en anglais ci-dessous. Si vous souhaitez les télécharger dans une autre langue, consultez cette page.

Module 1 - L'approche globale de l'école DOWNLOAD

Module 2 - Évaluation des élèves issus de l'immigration DOWNLOAD

Module 3 - Soutien linguistique national DOWNLOAD

Module 4 - Participation des parents DOWNLOAD

Module 5 - Soutien psychosocial DOWNLOAD

Module 6 - Meilleures pratiques en matière d'éducation interculturelle DOWNLOAD

La publication du contenu éducatif de DEVOTE nous rapproche de la création de notre cours en ligne ouvert et massif (MOOC), et nous souhaitons qu'il soit aussi utile et instructif que possible pour vous. Nous vous invitons donc à nous donner votre avis sur les modules en remplissant le questionnaire suivant dans la langue de votre choix :

Anglais néerlandais / français / Slovène / turc Iitalien grec

 

 


Culture twinning: a strong network of towns to promote cultural tourism

Le projet Culture Twinning: Twinning Tourism Promoting Cultural Heritage, which started in 2018, is coming to an end with an upcoming last meeting online to close the project and sum up the results.

The project, funded by Europe for Citizens programme of the European Union, is led by the Municipality of Novo Mesto (Slovenia) in partnership with ALDA, the Development Centre of Novo Mesto (Slovenia) and the municipalities of Herceg Novi (Montenegro), Torun (Poland), Vilafranca de Penedés (Spain), Trnava (Slovakia), Langhenagen (Germany), Bühl (Germany), Bihać (Bosnia and Herzegovina).

The main objective of this two-year-long project was creation of a strong network of twinned towns to mutually promote cultural tourism and raise awareness among citizens on the importance of cultural heritage. This resulted in the creation of a network of towns that promote cultural heritage in a long-term perspective, and which developed opportunities for mutual understanding, intercultural learning, solidarity and social engagement.

The objective was successfully achieved!


Cultural heritage is more than historical monuments left behind from the past. it defines who we are as individuals, as communities, as regions.


Through project’s activities, partners had the opportunity to meet each other and present their respective towns and their cultural heritage and also to interact with local actors operating in the field.

All events implemented aimed at discovering the rich cultural heritage of each town of the network. In Italie an interactive guided tour for kids took place, in order to stress the importance of educating young generations on local cultural heritage, while in Herceg Novi the international conference “Strategic Tourism Development Based on the Valorization of Cultural Heritage” presented examples of good practice of proper valorisation of cultural heritage in European cities.

In Novo mesto a hackathon was organised where kids presented inspiring examples of good practice of innovative cultural tourism, as well as a visit to the 4th festival of Iron age living and cookery.

Another meeting was in the beautiful and historical city of Trnava, one of the oldest cities in Slovakia, where participants could enjoy the unique medieval atmosphere, culinary specialities and hospitality during the Traditional Trnava Market.

In Vilafranca  exchanged ideas about the methods for creating cultural knowledge, enhancing culture in society and fostering the weight of culture in promoting quality cultural tourism. The participants learnt about the culture of “castellers” through a wide range of activities related to their world.

The sixth and the last meeting of the project, which contributed to the involvement of citizens and awareness of cultural heritage in several European partner cities through education and lifelong learning, took place in Bihać. The urban pulse of the city with an extremely diverse and unique history of different cultures and religions enriches the offer on the river Una.

The event has officially concluded this joint adventure, but the established connections between partners will live on and create common stories backed with richness of natural and cultural heritage. The project has reached an incredible number of citizens, more than 460 direct participants in the events and more than 40.000 indirect participants through the project’s website, partners’ websites, press conferences, news and articles.

***

Why CUT – Culture Twinning Project? 

Cultural heritage consists of cultural and creative resources with a value for society that has been publicly recognised in order to preserve it for future generations. The rich and diverse cultural heritage of central Europe is one of the key attractions for tourists visiting the area. That is why local heritage has become an important economic factor. Efforts to preserve and utilise cultural heritage can help generate tour¬ism income in particular for remote regions, far from economic centres, rely on tourism-related services for employment. The sustainable use of cultural heritage is essential to ensure that central Europe will remain a popular destination to visit and to live in.
Through the exchange of good practice, experience and expertise of involved partners, we have increased involvement of citizens and raised awareness of the importance of Eu¬rope’s cultural heritage through different events and promotion. Through the activities of the project, we have strengthened the tolerance and mutual understanding between European citizens respecting and promoting cultural and linguistic diversity, while contributing to intercultural dialogue.

***

Liens utiles:


Enquêtes thématiques pour faire entendre la voix des Organisations de la Société Civile sur l'avenir de l'Europe

Alors que la Conférence sur l'avenir de l'Europe (CoFoE) est à son apogée, la la Convention de la société civile sur l'avenir de l'Europe travaille sans relâche pour soutenir la CoFoE afin d'assurer une inclusion totale et large des organisations de la société civile dans un processus aussi unique et crucial.

En effet, le mardi 12 octobre, une plénière de la Convention de la société civile sur l'avenir de l'Europe a eu lieu. Après avoir reçu les dernières mises à jour des représentants institutionnels, l'essentiel de la conversation a porté sur les méthodes permettant de donner la parole aux organisations de la société civile de toute l'Europe et d'écouter leurs aspirations et leurs preoccupations. Cet objectif ambitieux sera atteint, entre autres, grâce à la diffusion d'une série d'enquêtes élaborées par chaque cluster afin d'obtenir des retours thématiques des organisations de la société civile.

Les résultats ne sont pas à attendre. Après un travail de recherche et de consultation, les 5 groupes thématiques ont produit un questionnaire chacun, comme un instrument précieux pour stimuler le dialogue avec les principaux acteurs, en encourageant ces derniers à prendre en compte les perceptions et la vision des citoyens européens.


Nous invitons tous les représentants des organisations de la société civile à participer à l'enquête en remplissant un ou plusieurs questionnaires, en fonction de leur domaine de compétence.


Ainsi, chaque cluster a produit une fiche cohérente et représentative à soumettre aux principaux décideurs politiques afin de s'assurer que la voix des OSC est chauffée et prise en considération pour l'élaboration des politiques et des plans

Retrouvez ci-dessous les clusters et le lien vers chaque enquête :

  1. Environnement, piloté par Green 10 : l'objectif est de faire face aux défis apportés par le changement climatique. Questionnaire à venir.
  2. L'Europe sociale, présidée par SOLIDAR, vise à définir les futures priorités de l'UE. Participez à l'enquête et remplissez le questionnaire (ici
  3. La transformation digitale de l'Europe, présidée par ECAS, se concentre sur la définition de normes en matière de technologie et de gestion des données, tout en veillant à ne pas perdre de souveraineté sur le sujet. Trouvez l'enquête (ici
  4. Notre vie européenne, présidé par Volonteurope et CEV, se concentre sur les droits, les valeurs, les défis nouveaux et inexplorés tels que l'espace et la migration. Trouvez leur questionnaire (ici
  5. Les fondements démocratiques de l'Union et comment renforcer les processus démocratiques qui gouvernent l'Union européenne - Faire de l'Europe un projet citoyen, présidé par ALDA et ECOLISE, se concentre sur le renforcement de l'engagement, de l'implication et de la participation des citoyens pour garantir un développement social de haute qualité. Participez à l'enquête, choisissez votre langue et remplissez le questionnaire en Anglais, français ou italien

***

A propos de la Convention de la société civile sur l'avenir de l'Europe (#CSOCoFoE) : le rôle de la Convention est de servir de pont entre les organisations de la société civile et le cadre institutionnel de la Conférence sur l'avenir de l'Europe (CoFoE). La Convention a démarré en février 2021 et s'est engagée à examiner le fonctionnement démocratique de la Conférence et à assurer une réelle implication des citoyens et de leurs associations représentatives dans ce processus.

Elle rassemble plus de 75 réseaux et plateformes européens, réunissant ainsi des millions de citoyens de toute l'Europe. Son travail est géré par un comité de pilotage et 5 clusters thématiques, reflétant les priorités politiques et les piliers de l'UE.

ALDA, suivant sa vocation et sa mission, a un rôle actif dans la Convention, non seulement en participant en tant que membre, mais aussi en faisant partie du comité de pilotage, représenté par la Secrétaire Générale de ALDA, Antonella Valmorbida. En outre, ALDA collabore également au cluster sur la démocratie, en mettant à disposition son expertise sur les processus démocratiques, la bonne gouvernance et la participation des citoyens.

Plus d'informations sur le site de la Convention de la société civile